Taux d'intérêts immobiliers

Taux fixes moyens de marché des crédits immobiliers - Données actualisées au 03/09/2020
Durées de crédit Taux moyens
7 ans 0,85 %
10 ans 0,95 %
15 ans 1,10 %
20 ans 1,30 %
25 ans 1,60 %
30 ans 1,90 %
(*) Mise à jour effectuée le 03/09/2020 . Taux hors assurance obligatoire et optionnelle. Taux moyens de marché (avec 20% d'apport), calculés sur les relevés des courtiers en crédits immobiliers. Données indicatives uniquement.

Assurance-vie / Fonds euros

Années Rendements Fonds Euros (1)
+ Bas Moy. Med. + Haut
2019 0.550% 1.513% 1.400% 3.150%
2018 0.000% 1.837% 1.850% 3.200%
2017 1.000% 1.944% 1.900% 4.050%
2016 0.040% 1.942% 2.005% 3.600%
2015 1.000% 2.472% 2.450% 4.000%
2014 0.840% 2.739% 2.730% 4.050%
Source des rendements des fonds euros : Guide épargne - FranceTransactions.com. Les données concernant l'année de publication en cours peuvent être temporaires, en fonction de la publication des rendements par les assureurs. Ne représente pas l'éxhaustivité des offres du marché. Les calculs sont effectués sur les seuls contrats d'assurance-vie référencés sur FranceTransactions.com. (1) Tous les rendements des fonds euros s'entendent nets de frais de gestion, bruts des prélèvements sociaux et fiscaux.

Bourse

Bourse

La Bourse de Paris a terminé sur une petite avance (+0,18%) mardi, effaçant ses pertes du début de séance après des informations de presse selon lesquelles les Américains seraient prêts à reporter les tarifs douaniers supplémentaires visant des produits chinois prévues le 15 décembre.
La Bourse de Paris reculait légèrement mardi matin (-0,19%), les investisseurs se montrant circonspects dans l’attente d’une décision de l’administration Trump sur des taxes punitives envers la Chine et de l’issue des élections législatives britanniques.
La Bourse de Paris a terminé dans le rouge (-0,59%) lundi, les investisseurs restant sur leurs gardes au début d’une semaine qui concentre plusieurs échéances majeures, à commencer par les réunions de la Fed et de la BCE, avant les élections britanniques.
Le gouvernement ne prendra aucune décision sur la privatisation d’Aéroports de Paris jusqu’à la fin de la collecte des signatures pour l’organisation d’un référendum, a déclaré dimanche Bruno Le Maire sur France 3.
La Bourse de Paris a achevé la semaine en nette hausse (+1,21%) vendredi, galvanisée par un rapport sur l’emploi américain bien supérieur aux attentes qui, couplé à de meilleurs échos en matière commerciale, a conforté l’enthousiasme des marchés.
La Bourse de Paris évoluait dans le vert vendredi matin (+0,33%), les dernières déclarations américaines offrant un sursaut d’optimisme dans le dossier de la guerre commerciale, malgré le repli inattendu de la production industrielle allemande.
La Bourse de Paris a terminé quasi à l’équilibre (+0,03%) jeudi, temporisant après avoir rebondi la veille sur fond d’espoir ravivé de voir les États-Unis et la Chine parvenir rapidement à un accord commercial.
La Bourse de Paris poursuivait tranquillement sa remontée jeudi (+0,23%), l’optimisme étant de mise avant d’en savoir plus sur la tournure que prendront les négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine.
La Bourse de Paris a fini en nette hausse mercredi (+1,27%), juste en dessous des 5.800 points, grâce à des informations de presse évoquant de nouveau la perspective d’un accord commercial sino-américain à court terme.
Le groupe Orange va constituer des sociétés d’infrastructures qui détiendront les tours et antennes de ses réseaux mobiles et dont le capital pourra éventuellement être ouvert à des investisseurs, prévoit-il dans le nouveau plan stratégique 2025 présenté mercredi.

-10 |...

A lire également