FranceTransactions.com (avec AFP)

Publications de cet auteur (427)

Nouveau !
La Bourse de Paris a logiquement rebasculé dans le rouge (-4,23%) vendredi, mettant fin à trois séances de net rebond à la veille d’un week-end test pour la propagation de l’épidémie de coronavirus en Europe, où un pic pourrait être atteint en Italie.
COVID-19 : Perspectives négatives pour une partie du secteur bancaire européen dont la France selon Moody's
Nouveau !
Sans surprise, l’agence de notation Moody’s a annoncé jeudi avoir dégradé sa perspective pour six secteurs bancaires de la zone euro en raison de l’épidémie mondiale de coronavirus et de ses conséquences très négatives sur l’économie mondiale cette année.
Nouveau !
Après avoir navigué la majeure partie de la séance dans le rouge, la Bourse de Paris a finalement terminé en hausse jeudi (+2,51%), pour la troisième journée de suite, la nervosité dominant toujours face à la propagation de l’épidémie de Covid-19.
Nouveau !
Coronavirus : trêve hivernale repoussée jusqu’à fin mai, permis de construire valables plus longtemps et mandats de syndic prolongés dans les copropriétés. Ce sont les conséquences pour le logement des ordonnances publiées jeudi dans le cadre de l’état d’urgence face au Covid-19.
Nouveau !
Le Conseil constitutionnel a constaté officiellement jeudi l’échec du projet de référendum sur la privatisation du groupe Aéroports de Paris (ADP) qui n’a pas obtenu en neuf mois le soutien de 10% des électeurs exigé pour être validé.
COVID-19 / Les startups bénéficient également d'un plan de soutien financier sans précédent
Nouveau !
Pas moins de 4 milliards d’euros sont mis à disposition pour le plan de soutien aux startups françaises. Face à cette crise sans précédent dans l’activité économique mondiale, le gouvernement multiplie les annonces de soutien aux entreprises françaises.
Nouveau !
La Bourse de Paris renouait avec les pertes (-2,69%) jeudi matin, les investisseurs s’inquiétant de la propagation de l’épidémie de coronavirus aux Etats-Unis, malgré l’adoption la veille d’un plan de relance historique par le Sénat américain.
La Bourse de Paris a prolongé son rebond (+4,47%) de la veille mercredi, soutenue par les dernières annonces de soutien monétaires et budgétaires face à l’impact de l’épidémie de coronavirus, notamment aux Etats-Unis et en Allemagne, ainsi que par des facteurs techniques.
Assurance-Vie : les épargnants ont versés davantage en unités de compte en février, au plus mauvais moment
Pas de chance ! Les épargnants ont versé massivement en unités de compte, à près de 40% sur le mois de février, juste avant le krach boursier. Pas de moins de 4,4 milliards d’euros versés... Mais rien de dramatique.
La Bourse de Paris naviguait encore dans le vert mercredi matin (+2,71%), après son envol de la veille, soutenue par un accord aux Etats-Unis sur un plan de soutien à l’économie américaine de 2.000 milliards de dollars face à la crise du coronavirus.
Assurance-Vie : les épargnants ont versés davantage en unités de compte en février, au plus mauvais moment
Pas de chance ! Les épargnants ont versé massivement en unités de compte, à près de 40% sur le mois de février, juste avant le krach boursier. Pas de moins de 4,4 milliards d’euros versés... Mais rien de dramatique.
La Bourse de Paris a décidé d’aller fermement de l’avant mardi (+8,39%), accueillant finalement avec optimisme le plan de relance annoncé la veille par la Réserve fédérale américaine (Fed) ainsi que les dernières nouvelles sur le front sanitaire.
La Bourse de Paris accélérait la cadence mardi (+6,91%) un peu avant la fermeture des marchés, à la faveur du plan de relance annoncé la veille par la Réserve fédérale américaine (Fed) et de nouvelles plus optimistes sur le front sanitaire.
La Bourse de Paris a débuté en nette hausse mardi (+3,97%), essayant de voir le verre à moitié plein, entre le soutien de la Fed, la levée prochaine du confinement en Chine et la baisse du nombre de morts en Italie pour le 2e jour d’affilée.
La Bourse de Paris est retournée dans le rouge lundi (-3,32%), après avoir rebondi vendredi dernier et malgré de nouvelles mesures de soutien annoncées par la Réserve fédérale américaine (Fed).
Quelle sera l’ampleur de la récession qui arrive ? Les grandes références sont lâchées, celle des années 1930, celle de la dernière guerre mondiale ? Quelles banques feront faillites ? La lecture dans le marc de café reprend de plus belle...
La Bourse de Paris a fini juste au dessus des 4.000 points vendredi (+5,01%),à la suite d’un rebond lié en partie à des phénomènes techniques mais aussi à une détente sur le marché obligataire.
A l’image des entreprises touchées par la crise du coronavirus, les particuliers pourront-ils bénéficier d’un report général des échéances de paiement de leurs crédits ? Beaucoup de Français auraient tendance à confondre entre report des remboursements et annulation des remboursements. Le report de remboursement coûtera davantage.
La Bourse de Paris regagnait du terrain (+4,74%) vendredi matin, sous l’effet des mesures monétaires massives adoptées par plusieurs gouvernements et banques centrales, notamment la Banque centrale européenne, pour atténuer les effets de l’épidémie de coronavirus sur l’économie.
La Bourse de Paris a clôturé en hausse de 2,68% jeudi après avoir longtemps tergiversé, avançant d’un pas décidé en fin de parcours, encouragée par l’annonce de Donald Trump concernant le recours à un traitement antipaludéen contre le Covid-19.

Articles suivants : -20 |...

A lire également