Notifications Mon Epargne Online

Banques : faut-il vraiment redouter une hausse des frais bancaires en 2021 ?

Près de la moitié des banques dont les tarifs ont été analysés par MoneyVox, devraient augmenter leurs tarifs en 2021. La hausse moyenne serait de l’ordre de +4% pour un profil standard ! 2021 devrait donc commencer fort. À moins que... Le profil standard ne soit pas si standard que cela.

© stock.adobe.com

Publié le

Forte hausse des tarifs bancaires en 2021

Le renommé site de comparaison de tarifs bancaires MoneyVox a lancé l’alerte. Cette dernière a été reprise par BFM TV sans le moindre filtre ou la moindre pondération. Les tarifs bancaires seraient attendus en forte hausse en 2021. Le site fait état d’une hausse moyenne de +4% pour un profil de client "standard". La hausse serait essentiellement liée aux retraits effectués auprès des distributeurs automatiques. Chaque retrait est facturé de l’ordre de 0.89€ par la banque à laquelle appartient le distributeur utilisé. De ce fait, ce coût est répercuté aux clients, par une partie des banques. Comme la facturation est effectuée à la transaction, et non pas au montant retiré, certaines banques mettent en place des effets dissuasifs, avec un coût forfaitaire au retrait. Le nombre de retraits offerts par mois serait revu à la baisse auprès de plusieurs banques, conduisant ainsi à une augmentation des frais bancaires si les usagers ne changent pas leurs habitudes.

Des hausses des tarifs bancaires de +4%, à relativiser

Le site MoneyVox affirme que près de la moitié des banques vont augmenter leurs tarifs. Le site du groupe MeilleurTaux extrapole alors ainsi un coût annuel des différentes banques, selon un profil type déterminé par la rédaction. Vous le savez, ces profils-types sont totalement subjectifs. Ce profil "standard" effectuerait entre autre, 4 retraits GAB par mois, 3 retraits et et 4 achats par an en devises, subirait 5 commissions d’interventions par an, émettrait 1 chèque sans provision tous les 2 ans (refus de chèque) et utiliserait encore son chéquier de manière régulière (1 chéquier tous les 2 ans). Un profil "standard" qui n’a rien de vraiment standard, puisque plus de la majorité des usagers des banques ne subissent aucune commission d’intervention dans l’année. Et les clients effectuant des achats en devises ne devraient pas être bien nombreux, du moins en 2020, confinement oblige. Et encore moins de refus de chèque ! Ce profil standard est un "sacré" client. Mais effectivement, avec un tel usage, les frais bancaires grimpent rapidement. L’on comprend aisément pourquoi.
La FBF devrait publier, de son côté, comme chaque année, sa vision, très pondérée sur la hausse des tarifs bancaires, en janvier 2021. Si le comparateur de banques noirci sans doute trop le tableau, la FBF en minimisera l’impact. La vérité sera sans doute entre les deux.

Alors comment réduire la facture ?

C’est simple. Utiliser le service bancaire avec bon sens. Si vous effectuez des retraits en cash d’un montant plus important, vous effectuerez moins de retraits, et paierez ainsi moins de frais. Les frais étant par transaction et non pas par montant. Le plus souvent les 2 ou 3 premiers retraits par mois sont gratuits. Autant optimiser vos retraits. De même, les commissions d’intervention ne sont pas liées au hasard, mais le signe d’une mauvaise gestion budgétaire. Enfin, MoneyVox ne compare pas le prix de revient à l’usage des forfaits bancaires. Ces derniers peuvent se montrer beaucoup plus économiques, et cette fois-ci, un comparateur de tarifs à base de profil type ne peut rien indiquer de pertinent. Tout dépend de l’utilisation des services bancaires effectuée par l’usager.
Enfin, si vraiment vos frais bancaires augmentent aussi fortement, il vous "suffit" de changer de banque. Mais cela, vous le saviez déjà. En revanche, le conseil d’aller pleurer auprès de votre conseiller pour obtenir une ristourne sur les frais, honnêtement... Si votre conseiller ne le fait pas de lui-même en vous souhaitant les bons vœux de la nouvelle année, vous n’allez pas vous battre chaque année. Changez de banque.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Banques : faut-il vraiment Publiez votre commentaire ou posez votre question...

À lire également

Comptes à terme : hausse des taux des CAT Privatbanka proposés aux épargnants français via Raisin

Les taux de rémunération des comptes à terme proposés par Privatbanka sont en hausse depuis le mercredi 28 septembre 2022. (...)

Stancer, le nouveau mode de paiement proposé par Free aux commerçants et artisans, 3 fois moins cher que sa concurrence, seulement 0.7% de frais !

Free a dévoilé ce jour sa nouvelle offre de paiement. La véritable révolution réside, une nouvelle fois, dans la politique tarifaire, très agressive. (...)

Crédit immobilier : la hausse des taux de l’usure va permettre d’emprunter plus cher, vraiment une bonne nouvelle ?

Les courtiers s’en frottent déjà les mains ! La forte hausse de 48 points de base des taux de l’usure, pour les crédits les plus long terme, va (...)

Comptes à terme verts, prêts verts, et prêt BP Impact : Banque Populaire propose de nouvelles solutions vertes dédiées aux PME et ETI

Les entreprises souhaitent de plus en plus verdir leurs finances, les retombées de leur gouvernance ESG comme objectif. Banque Populaire propose (...)

Épargne salariale et retraite collective (PERCOL/PERO) : APICIL et GENERALI s’allient à ekonoo

APICIL et Generali s’allient à la Fintech ekonoo pour le déploiement de leurs offres d’épargne salariale et de retraite (...)

Le taux de l’usure pour un crédit immobilier de plus de 20 ans grimpe à 3.05% au 1er octobre 2022 (+18.67%)

Forte hausse des seuils de l’usure à compter du 1er octobre 2022. La formule appliquée par la Banque de France fait progresser fortement les taux (...)