Groupe Crédit Agricole, résultats records sur 2021 : 9,1 milliards d’euros de bénéfices nets (+94.1%)

Groupe Crédit Agricole, résultats records sur 2021 : 9,1 milliards d’euros de bénéfices nets (+94.1%) © stock.adobe.com

Les banques affichent de solides résultats en 2021. À l’instar de BNP Paribas, le groupe Crédit Agricole affiche plus de 9 milliards d’euros de bénéfices nets en 2021. Crédit Agricole SA a publié un résultat net part du groupe de 5,8 milliards d’euros en 2021, en hausse de +220% par rapport à 2020.

Publié le

Le Groupe Crédit Agricole fait presque aussi bien que BNP Paribas sur l’exercice 2021 !

Une excellente année 2021

L’activité commerciale a été dynamique dans les métiers du Groupe ce trimestre, reflétant la force du modèle de banque universelle de proximité. Ainsi, la conquête brute a été forte. Sur l’ensemble de l’année 2021, le Groupe enregistre +1 701 000 nouveaux clients en banque de proximité, dont 1 560 000 clients en France (1 218 000 clients dans les Caisses régionales) et 140 000 clients en Italie, et le fonds de commerce continue de progresser (+278 000 clients en banque de proximité, dont 226 000 clients des Caisses régionales et 256 000 clients en France). Au quatrième trimestre 2021, le Groupe a conquis +391 000 nouveaux clients en banque de proximité, dont 360 000 clients en France (284 000 clients dans les Caisses régionales) et 31 000 clients en Italie. Par ailleurs, la production de crédits en banque de proximité en France progresse sur le quatrième trimestre, de +1,3%4 par rapport au quatrième trimestre 2019 et augmente sensiblement sur l’année 2021 de +6,9% par rapport à 2019. Par ailleurs, le chiffre d’affaires en assurances dommages est en forte hausse (+15,7% depuis le quatrième trimestre 2019) et les réalisations de crédit à la consommation et leasing sont en croissance de +1,5% par rapport à la même période. Enfin, les taux d’équipement des Caisses régionales, de LCL et de CA Italia progressent également depuis fin 2020 (respectivement +1 point de pourcentage, +1,1 point de pourcentage et +1,9 point de pourcentage) pour s’établir au 31 décembre 2021 à respectivement 42,7%, 26,6% et 19%.

Résultats 2021 des banques

Classement des banques par bénéfices nets 2021

Cet article est mis à jour en fonction des publications des résultats des banques de l’année 2021.
TOPBanquesBénéfices nets 2021 (M €)Bénéfices nets 2020 (M €)Bénéfices nets 2019 (M €)Évolution 2021 vs 2020
1 BNP Paribas
9.488
7.067
8.20
+34.30%
2 Crédit Agricole Groupe (LCL inclus)
9.101
4.689
7.20
+94.10%
3 Société Générale
5.600
-0.258
4.10
na
4 La Banque Postale
nc
4.150(*)
1.39
na
5 Crédit Mutuel Groupe
nc
3.070
3.77
na
6 BPCE (Banques populaires + Caisse d’Epargne)
nc
2.100
3.03
na
7 CIC
nc
662
1.468
na
8 LCL
nc
562
596
na
9 Natixis
nc
0.100
1.90
na
- TOTAL
nc
22.606
27.57
na

(*) : l’intégration de CNP Assurances a contribué à hauteur de +3.4 M€ en 2020. Sans l’intégration de CNP Assurances, La Banque Postale aurait affiché 0.75 M€ soit une baisse de -46%.

Détails Groupe Crédit AgicoleBénéfices nets 2021 (M €)2020201920182021 vs 2020
Crédit Agricole SA
5.84
2.65
4.58
4.41
+220%
Crédit Agricole Ile-de-France
0.33
0.21
0.29
0.27
+53.3%

Crédit Agricole SA : plus de 5 milliards d’euros de bénéfices en 2021

De son côté, Crédit Agricole SA (CASA) atteint avec un an d’avance l’ensemble des objectifs qu’il s’était fixés initialement à horizon 2022, dont notamment dégager au moins 5 milliards d’euros de résultat net. Comme lors de son précédent plan stratégique, Crédit Agricole SA (CASA), l’entité cotée du groupe bancaire mutualiste, est parvenue dès 2021 à atteindre des objectifs financiers initialement fixés pour 2022 . « Nous sommes des récidivistes », a commenté avec une pointe d’humour Philippe Brassac, le directeur général de CASA à l’occasion des résultats annuels du groupe.

L’avenir de BforBank en question

L’avenir de la banque digitale du groupe Bforbank , recapitalisée par le groupe ces derniers mois, pose question. Son avenir sera bientôt précisé, mais une vente semble être une bonne sortie (aucune annonce officielle n’a été effectuée dans ce sens). Désormais toutes les banques sont accessibles 100% en ligne, cette notion n’a plus réellement de sens.

Comment expliquer ces excellents résultats ?

Ce bond s’explique pour bonne partie par un coût du risque (nouvelles provisions passées pour faire face à d’éventuels impayés) bien plus faible en 2021, à 1,5 milliard d’euros (contre 2,6 milliards un an plus tôt. Mais le redémarrage de l’activité ayant suivi la phase la plus aiguë de la pandémie est générateur de bénéfices : le produit net bancaire de CASA a progressé de 10,5 % sur un an, à 22,6 milliards d’euros. Dans le même temps, les charges ont grandi à un rythme soutenu (+7,8 %), mais plus lent que les revenus. « On s’autorise des dépenses quand certains revenus progressent, mais en prenant garde à ne pas s’embarquer dans des frais reproductibles  », souligne Jérôme Grivet, le directeur financier de CASA.

1,5 million de nouveaux clients en 2021

Parmi les éléments notables de l’année, le groupe revendique dans ses réseaux de détail 1,2 million de nouveaux clients (pour les caisses régionales) et 335.000 pour LCL, tout en améliorant le taux d’équipement (en assurance) de ses clients. En 2019, le groupe avait approché cet exercice sans faire de fioritures : avec plus de 25 millions de clients, il s’était surtout donné pour ambition de croître dans tous ses marchés, et d’améliorer les logiques de ventes croisées entre ses différents métiers. La philosophie devrait rester proche, mais sans doute avec quelques coûts de projecteurs.