Craintes pour les banques ? Ces prophètes de la faillite qui font fortune sur la peur des épargnants

Craintes pour les banques ? Ces prophètes de la faillite qui font fortune sur la peur des épargnants
© stock.adobe.com
Rien n’est trop gros pour faire peur aux épargnants, votre banque va faire faillite... Cela fonctionne toujours.

Publié le

🏆 Où acheter ou vendre de l’or métal ?

⚠️ Il est primordial de s’adresser à un professionnel renommé pour toute acquisition ou vente d’or métal. Les arnaques étant malheureusement nombreuses sur ce marché de l’or. Il est désormais possible d’acquérir de l’or métal en ligne, de façon sécurisée. De notre côté, nous recommandons de vous adresser à un professionnel ayant pignon sur rue. Ainsi la maison Godot & Fils, exerce depuis 1933. Cette entreprise est l’expert français du négoce des métaux précieux et de la numismatique, et l’une des plus anciennes enseignes françaises sur le marché de l’or et de l’argent. Une valeur sûre !

Trois banques régionales aux USA en difficulté, et hop, les craintes de faillite des banques françaises font la une des médias. Toujours dans la démesure en France, cela fait marcher le commerce de certains cassandres et dope superbement les audiences de ces médias. Jouer sur la peur des épargnants, rien de tel que pour mieux les manipuler et leur vendre des "abonnements".

Tremblez épargnants !

Oui, personne ne peut vraiment prédire ce qu’il va se passer. Et alors ? Ce fait n’est pas d’aujourd’hui. Aucune crise n’est arrivée en avertissant tout le monde longtemps avant, sans quoi, ce ne serait pas une crise. Et oui, il existera toujours des cassandres, qui auront forcément raison un jour ou l’autre. Certains cassandres en ont fait même leur business, et vont même jusqu’à vendre des abonnements. Ils anticipent donc des crises sur tous les secteurs, dès lors qu’un secteur devient porteur. Quand ce ne sont pas les SCPI, ce serait l’assurance-vie. Avec l’aide des médias et des réseaux sociaux, en ce moment, c’est la fête aux banques. Sujet facile, tant la défiance vis à vis des banques est énorme, la faillite des banques c’est pour bientôt, ils vous l’assurent ! Sans toutefois revenir sur les milliards de bénéfices des banques enregistrés en 2022, mais passons.

Faillite des banques ?

Si cela apparaît pour le moins peu probable, cela n’empêche ne rien des prédicateurs de seconde zone de faire peur à l’épargnant, en agitant le chiffon rouge de la faillite des banques. L’on ne peut pas toujours maîtriser ses peurs et ce n’est en rien un souci. Les Français adorent se faire peur avec pas grand-chose. Les dernières crises, sanitaire, énergétique, alimentaire, etc. le démontrent. Les Français ont un grand sens de la tragédie.


Vous craignez que les banques françaises ne fassent faillite ? Pas de souci, il suffit de gérer vos avoirs en conséquence. Vous savez que la garantie de l’Etat porte sur vos livret A, LDDS et autre LEP à hauteur de 100.000€. Par ailleurs, la garantie bancaire porte, jusqu’à hauteur de 100.000€ sur tous vos dépôts en banques.

Ne pas confondre banque et assurance

Si vous vous posez la question à propos de votre Assurance-Vie, concernant la faillite de votre banque, c’est que vous n’avez rien compris. En France, les métiers d’assureurs et de banquiers ne peuvent pas être cumulés. Ainsi, votre banque commercialise des contrats d’assurance-vie, mais ne détient jamais vos fonds. Pour l’assurance-vie, votre banque ne joue que le rôle de commerçant. La banque perçoit des commissions de vente, ni plus, ni moins. Expliquant au passage pour les assurances-vie distribuées via les banques sont autant chargées en frais. Le plus souvent, l’assureur de votre contrat est une entité juridique indépendante, appartenant certes au même groupe bancaire, mais il s’agit bien d’un assureur, juridiquement indépendant, qui détient vos fonds et non votre banque. En cas de faillite de la banque, l’assureur ne fait pas faillite, même si cela veut dire que le système financier dans son ensemble ne marche pas fort. Ne mélangez donc pas tout. Vos fonds détenus en assurance-vie sont garantis à hauteur de 70.000€ par assuré et par assureur.

Les fonds de garantie pas assez fournis ?

Les vendeurs de peur qui profitent des épargnants les plus peureux, sur youtube ou sur la toile, via des abonnements prohibitifs pour des conseils de seconde zone s’en mettent plein les poches. Quitte à faire peur avec des allégations discutables, ce serait que les fonds de garantie, en France, et en Europe ne seraient pas assez conséquents. Evidemment ! Il ne faut vraiment rien connaître en matière de finance pour penser qu’un fonds de garantie doit avoir la même taille que l’ensemble des encours déposés sur les comptes bancaires. Pour rappel, la France, a elle-seule, a été capable de mobiliser 700 milliards d’euros en une semaine durant la crise COVID. À quoi servirait un fonds de garantie de 5000 milliards d’euros ? Ce qui compte est la règle fixée : 100.000€ de garantie par dépositaire et par banque. C’est cette seule règle que vous devez suivre.

Craintes de faillite ? Organisez vos dépôts et vos contrats en conséquence

Vous connaissez les règles. Si vous avez peur, organisez vos dépôts en conséquence : pas plus de 100.000€ par banque, donc ouvrez autant de comptes bancaires dans des banques différentes si vous craignez une faillite. Et si vous pensez que cela ne suffira pas, vous pouvez acheter tout l’or du monde, vous ne pourrez pas pour autant payer votre baguette de pain avec votre lingot et votre râpe à fromage. La véritable illusion, c’est bien celle-ci.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Craintes pour les banques ? Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Craintes pour les banques ? Ces prophètes de la... : à lire également