Épargne : 49% des Français arrivent à épargner de 50 à 200 euros tous les mois

Épargne : 49% des Français arrivent à épargner de 50 à 200 euros tous les mois
© stock.adobe.com
Selon le baromètre de l’épargne Odoxa-Groupama pour Capital et BFM publié le 16 mai 2023, près des trois-quarts des Français épargnent tous les mois, dont 49 % de 50 à 200 euros par mois. La peur de l’avenir reste la première des motivations.

Publié le

🎁 Offres de bienvenue des banques : 740€ cumulés au 28 mai 2024 (5 offres)

Il ne s’agit évidemment pas de cumuler toutes ces offres pour empocher ces primes en euros. Ces offres de bienvenue sont toutes soumises à des conditions de souscription, parfois obligeant à faire du compte courant ouvert, son compte principal. Toutefois cela devrait permettre de choisir sa banque plus sereinement, en connaissance des offres de la concurrence.

Quand ça va mal, on épargne. Quand cela va bien, j’épargne pour le futur...

Les Français épargnent car ils ont peur... Les trois-quarts des Français sont des épargnants : 73% de nos concitoyens mettent tous les mois un peu d’argent de côté, soit, au minimum entre 1€ et 50€ par mois. Parmi eux, 49% sont même des épargnants assez « significatifs » qui épargnent plus de 50€ par mois, soit tout de même plus de 600€ par an. Enfin, 17% sont même de « gros épargnants » dépassant allégrement le seuil de 200€ par mois et donc mettant de côté 2400€, 5000€, 10000€, ou plus, chaque année.

Montant épargné Proportion des Français
De 1 à 50 euros 73 %
De 50 euros à 200 euros 49 %
Plus de 200 euros 17 %

L’épargne de la peur

La France entretient un climat anxiogène. Tout va toujours mal en France. Le principal motif d’épargne en France est largement négatif. Ainsi, parmi les trois principaux motifs d’épargne :

  1. parce que l’on a peur pour l’avenir de sa situation économique personnelle ». Avec 52% de citations – soit une hausse de 3 points depuis 2018,
  2. pour l’avenir de la situation économique du pays (3ème motif avec 33% de citations et une hausse de 4 points en 5 ans),
  3. besoin de mettre de l’argent de côté pour sa retraite (38%, 2ème motif le plus avancé).

Les motifs plus positifs ou « offensifs », sont bien moins cités. Seulement 24% disent qu’ils épargnent parce qu’ils « ont eu un excédent de revenus par rapport à leurs besoins » et 22% parce qu’ils « prévoient des investissements à moyen termes ».

La sécurité des placements avant le rendement

Sans surprise, comme les Français épargnent principalement par peur, ils optent en premier lieu pour des placements épargne sans risque de perte en capital et laissant leur capital disponible à tout moment. Le rendement du placement vient donc après ces deux premiers critères.

Critère de choix des placements épargne Proportion des Français
Sécurité (aucun risque de perte en capital) 42 %
Disponibilité 31 %
Rendement 17 %

Pour les Français et les épargnants, le critère le plus important pour un produit d’épargne n’est pas le rendement ou la performance ! Seuls 17% des Français (et 18% des épargnants) le citent en priorité ; c’est la sécurité des placements. Avec 42% de citations, en hausse de 3 points depuis 2019, la sécurité est 2,5 fois plus citée que la performance. Cette importance est à mettre en relation avec la « disponibilité » (elle aussi souvent « ennemie » de la performance) et qui arrive en 2ème position avec 31% de citations. Au total, sécurité et disponibilité sont citées prioritairement par 71% des épargnants, soit 4 fois plus que la performance.

Placements sans risque en 2023

Placements 2023 sans risque (c) FranceTransactions.com/stock.adobe.com

Le PER (plan épargne retraite) plébiscité

Près des trois-quarts des Français (73%) ne pensent pas que le système actuel « permet de bénéficier d’une retraite correcte ». Et la réforme des retraites, pourtant présentée comme permettant de garantir le système tout en maintenant un niveau de retraite « correct » n’a pas contribué à améliorer leurs perceptions, bien au contraire. Nos concitoyens sont encore moins nombreux à le penser depuis la réforme : -4 points depuis 2019 (26% aujourd’hui alors qu’ils étaient 30% à le penser il y a 4 ans). Peur de l’avenir « macro » et « micro », sentiment que l’on n’aura pas une retraite « correcte » ... tout cela incite de plus en plus de Français à se doter d’un produit d’épargne complémentaire pour préparer leur retraite.
37% des Français (et 43% de ceux qui épargnent tous les mois) disposent d’un tel produit, soit une progression de 3 points en 4 ans (ils n’étaient que 34% en 2019). Comme toujours, la propension à se doter de tels produits augmente avec l’âge, à mesure que l’on se rapproche de la retraite. Les plus de 65 ans – déjà retraités ou s’en approchant – sont ainsi une
large majorité de 58% à disposer d’un tel produit. Ils n’étaient que 44% à en avoir un il y a 4 ans (soit une progression de 14 points !)
La réforme des retraites incite toujours plus de Français à s’intéresser au PER : 26% disposent déjà d’un PER ou envisage d’en souscrire un dans un futur proche. Outre l’inflation qui dure, le contexte actuel économique et social actuel est aussi marqué par la réforme des retraites. La combinaison de ces deux facteurs n’est, semble-t-il, pas sans conséquence sur les produits d’épargne-retraite et notamment sur le dernier né d’entre eux : le Plan d’épargne retraite ou PER.
Une fois ainsi rappelé ce qu’était ce « PER », 17% des Français nous disent en avoir déjà ouvert un, alors qu’ils n’étaient que 12% à l’avoir fait en décembre 2019 dans la foulée de la mise en place de de ce produit. Cette progression de 5 points en 4 ans représente, tout de même, 40% de hausse sur cette période.
Enquête réalisée par Internet les 3 et 4 mai 2023. Echantillon de 1 005 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, niveau de diplôme et profession de l’interviewé après stratification par région et catégorie d’agglomération.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Épargne : 49% des Français Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Épargne : 49% des Français arrivent à épargner... : à lire également