Notifications Mon Epargne Online

Le taux d’épargne des Français continue de baisser, chute de 7.36% au deuxième trimestre 2022

La Banque de France vient de publier le taux d’épargne des Français au deuxième trimestre 2022. Sans surprise, il ressort en baisse sensible, de 7.36%, le taux d’épargne ressortant à 15.1% au lieu de 16.3% au premier trimestre 2022.

© stock.adobe.com

Publié le

Taux d’épargne en baisse

Le taux d’épargne brute des ménages (calculé à partir des sommes sur quatre trimestres) s’est établi à 15,1 %
au deuxième trimestre 2022, contre 16,3 % au trimestre précédent
. Ce taux d’épargne est bien plus faible que pendant la crise COVID, mais reste néanmoins bien plus élevé que dans les pays voisins. Cette baisse semble donc logique après le pic formé durant la crise sanitaire.

Evolution du taux d’épargne brute des Français (c) ECB

Le saviez-vous ? Qu’est-ce que le taux d’épargne exactement ? Le taux d’épargne des ménages d’un pays représente la propension moyenne à épargner. Algébriquement, c’est le rapport entre leur épargne et leur revenu disponible (revenus après paiement des impôts et cotisations sociales). Pour les ménages français, il était à son plus haut de 20.88% au 1er trimestre 2021.

Patrimoine net encore en hausse de 2.7% au deuxième trimestre 2022...

La croissance annuelle du patrimoine net des ménages a affiché un rythme plus modéré au deuxième trimestre 2022 (2,7 % après 5,6 % au trimestre précédent). La croissance du patrimoine net résulte principalement des plus-values sur actifs non financiers, suivies des plus-values au titre des placements financiers et non financiers, tandis que le ralentissement a principalement résulté des moins-values plus importantes sur actifs financiers. Le patrimoine immobilier, principale composante des actifs non financiers, a augmenté à un rythme plus modéré de 8,1 % (après 8,3 %). Le ratio d’endettement rapporté au revenu des ménages a diminué pour s’inscrire à 95,0 % au deuxième trimestre 2022, contre 95,8 % au deuxième trimestre 2021.

Un revenu disponible en hausse : +6.3%

Le rythme annuel de croissance du revenu disponible brut des ménages s’est accéléré, à 6,3 % au deuxième
trimestre 2022 (après 5,3 % au trimestre précédent). Le taux de croissance de la rémunération des salariés est resté globalement inchangé à 7,7 %, alors que la croissance de l’excédent brut d’exploitation et du revenu mixte
des travailleurs indépendants a été plus faible (5,7 % contre 6,0 %).

Des dépenses toujours en forte augmentation : +13%

Les dépenses de consommation des ménages ont augmenté à un rythme plus faible de 13,0 % (après 14,0 %).

Croissance des investissements : +14.9%

La croissance annuelle des investissements non financiers bruts des ménages (qui correspondent essentiellement au logement) s’est établie à 14,9 % au deuxième trimestre 2022, contre 15,6 % au trimestre précédent. Les prêts aux ménages, principale composante de leur financement, ont augmenté à un rythme globalement inchangé de 4,3 %, tandis que la croissance des autres engagements s’est accélérée à 16,2 % (après 12,8 %).

Croissance des placements financiers : +2.7%

La croissance annuelle des placements financiers des ménages s’est établie à 2,7 % au deuxième trimestre 2022, contre 3,0 % au trimestre précédent. S’agissant des composantes, les avoirs en numéraire et dépôts ont augmenté à un rythme plus modéré de 3,7 % (après 4,2 %). La croissance des placements au titre de l’Assurance Vie et de l’épargne retraite est demeurée globalement stable (1,9 %) et celle des placements en actions et autres participations s’est ralentie (2,1 % après 2,6 %). Les désinvestissements en titres de créance se sont poursuivis, mais à un rythme bien plus modéré (– 0,9 %).

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Le taux d'épargne des (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

À lire également

OPA sur les titres EDF à 12 euros, le seuil des 90% des droits de vote atteint, mais pas celui du capital

L’Autorité des marchés financiers (AMF) a annoncé le 1er décembre que l’Etat français et Bpifrance ont atteint le seuil de 90 % des droits de vote (...)

Épargne retraite : PER individuel, offre de bienvenue, 200 euros offerts à saisir avant le 5 janvier 2023

Offre de bienvenue portant sur le PER Évolution PER, plébiscité par la presse financière. À votre adhésion, vous pourrez bénéficier d’une prime de 200 (...)

La Banque Postale revoit les conditions de Cachemire 2

Le contrat phare Cachemire, de la Banque Postale, assuré par CNP Assurances, évolue.

Arnaques : livret hydrogène, centrales photovoltaïques, éco-parkings... Les épargnants avides de gains rapides trop facilement escroqués

Il suffirait d’accoler le mot livret ou responsable à un terme d’actualité pour réaliser une belle arnaque. Toutes les tendances y passent : (...)

Livret A : décollecte de 1,1 milliard d’euros le mois dernier, bien moins élevée qu’habituellement pour un mois d’octobre

C’est habituel, chaque mois d’octobre, les épargnants puisent dans leur livret A afin de régler leurs impôts locaux. 2022 ne déroge pas à cette (...)

Assurance-vie et PER Spirica : frais d’entrée à 0% (au lieu de 2%) sur SC Novaxia Vista, SCI Linasens, et SC Pierre Impact, à saisir avant le 30 décembre 2022

Bonne nouvelle pour les épargnants souhaitant investir sur des fonds immobiliers en cette fin d’année. Les frais d’entrée de 2% sont supprimés jusqu’à (...)