Hausse des tarifs de la SNCF : un chèque transport de 50 euros pour les usagers des trains TER dès 2023

L’envolée des prix de l’électricité coûte cher également à la SNCF, premier consommateur de France. Le gouvernement devrait proposer une nouvelle aide financière de 50 euros aux usagers des trains TER, afin de compenser en partie la hausse probable des tarifs de la SNCF.

Publié le

Annonce

🎁 Meilleure offre livret épargne du moment

Placez votre argent sans risque ! Taux boosté de 4% brut pendant 4 mois, puis taux standard de 3% brut, soit la meilleure offre de livret épargne actuelle pour ce mois de février (taux équivalent annuel de 3.33% brut). Bénéficiez de + 80 euros supplémentaires offerts, sous conditions, en ouvrant votre livret épargne DISTINGO Bank avant le 29 février 2924.

Le gouvernement plancherait, selon les informations du Parisien, à la création d’une aide financière pour les usagers des transports en commun (Transiliens, TER…) pour 2023. Un nouveau coup de pouce au pouvoir d’achat des Français, proposé dans le cadre du projet de loi de finances 2023 (PLF), qui doit être présenté la semaine prochaine.

Un chèque de 50 euros pour les abonnés (Transilien, TER)

Ce chèque de 50 euros sera adressé, une nouvelle fois, aux plus modestes, mais peut-être jusqu’aux classes moyennes également (déciles 5). Les arbitrages ne sont pas encore rendus et cette nouvelle aide financière n’est pas encore décidée. L’idée étant de compenser la hausse des tarifs de la SNCF de 2023, mais pas davantage.

Chèque énergie supplémentaire 2022 (100 ou 200 euros) : ai-je droit à ce chèque ? Calculette en ligne

Chèque énergie exceptionnel supplémentaire 2022 (100/200 euros) : ai-je droit à ce chèque ? (c) FranceTransactions.com/stock.adobe.com

Loi de finances 2023

Cette proposition d’aide financière doit être débattue dans le projet de loi de finances 2023. L’opposition souhaite davantage réduire la TVA sur les transports plutôt que de verser une nième aide financière. La baisse de TVA profiterait à tous. Mais dans tous les cas, les usagers du TGV n’en bénéficieraient pas.

Hausse des tarifs de la SNCF en 2023

Auditionné la semaine dernière par le Sénat, Jean-Pierre Farandou, président de la SNCF, a en effet indiqué qu’au prix actuel de l’électricité, le surcoût pour la compagnie serait de 1,6 à 1,7 milliard d’euros en 2023, dont la moitié concerne les trains du quotidien, soit les TER et les Transiliens (en Île-de-France). «  Ça fait plusieurs dizaines de millions par an pour chacune des régions », a-t-il estimé. « Dans nos pires scénarios, nous avions prévu entre 400 et 500 millions d’euros de surcoûts liés aux prix de l’énergie, confie Jules Nyssen, délégué général de Régions de France. Quand Jean-Pierre Farandou nous a annoncé le double, nous sommes tombés de notre chaise. Mais à date, il n’est pas question de répercuter cette nette augmentation des charges sur le consommateur, en gonflant les prix des billets ou des abonnements. » « Les régions financent déjà 75 % des billets TER et les prix des péages ferroviaires continuent de grimper. Cela commence à faire beaucoup », plaide Philippe Tabarot, sénateur LR des Alpes-Maritimes. Un scénario qui n’a donc pas les faveurs de l’exécutif, qui lui préfère ce chèque directement versé aux usagers.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Hausse des tarifs de la (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Hausse des tarifs de la SNCF : un chèque... : à lire également