Immobilier : ces villes dont les prix devraient baisser en 2023, selon MeilleursAgents

Sous le triple effet de la hausse des taux, du DPE/passoires thermiques et du plafonnement généralisé des loyers, les prix de l’immobilier devraient s’orienter à la baisse seulement dans quelques grandes villes françaises : Paris, Lyon, Villeurbanne, Toulourse, Nantes, Angers, Bordeaux... Mais le marché de l’immobilier ne serait toujours pas en retournement en 2023 selon MeilleursAgents.

Publié le

Annonce

🎁 Meilleure offre épargne sans risque du moment

Placez votre argent sans risque ! Sans changer de banque, sans avoir à ouvrir un compte courant Monabanq, le compte rémunéré Rentabilis Monabanq (Crédit Mutuel Alliance Fédérale) est sans contraintes. Totalement gratuit. Le taux proposé est de 5 % brut durant 3 mois, jusqu’à 150.000 € de dépôt. Taux standard de 2 % brut. Totale liberté pour votre capital. Calcul des intérêts au jour le jour. Offre à saisir jusqu’au 31 mai 2024 inclus.

Le marché de l’immobilier souffle le chaud et le froid. Selon les courtiers en crédits, la situation serait délicate, mais comme toujours, pour les agents immobiliers, tout va bien. Le marché de l’immobilier étant auto-prophétique... Il convient de toujours rester positif. Chacun possède son avis sur l’évolution du marché de l’immobilier. Du côté des professionnels, la demande étant si forte par rapport à l’offre, que les épines arrivant n’arrêteront pas ce marché sur sa lancée. De son côté, MeilleursAgents table sur une hausse des prix en 2023 : encore 3% de plus en France entière d’ici à septembre 2023, après + 6 % en dix mois au 1er septembre 2022.

(c) MeilleursAgents

Pas de retournement du marché de l’immobilier en 2023

Selon MeilleursAgents, le marché de l’immobilier ne devrait donc pas se retourner en 2023. La remontée des taux d’intérêts, l’inflation, le plafonnement des loyers et l’envolée des taxes foncières ne seront pas des freins suffisants pour ce marché immobilier, décidemment, résistant à toutes les épreuves. Le volume des transactions serait de fait en baisse, mais les prix devraient tenir.

Le coût des crédits immobiliers grimpent

Le renchérissement du crédit immobilier est important depuis le début de l’année. Les taux ont tout simplement doublé. Et ce n’est pas fini. Les taux devraient continuer de grimper fortement. Meilleurs Agents table, d’après son scénario le plus probable, sur une remontée du taux moyen à 20 ans à 2,75 % en 2023, contre 1,9 % aujourd’hui. Ce sont des taux hors assurance.

(c) MeilleursAgents

Plusieurs villes dans le rouge en 2023

Toutefois, les prix devraient continuer de baisser dans certaines villes, surtout dans les centres-villes. Les DPE, et ces nouvelles règles portant sur la limitation (ou l’interdiction) de louer pour les biens mal classés devraient tout de même pousser les prix à la baisse. Parmi ces villes, évidemment Paris, mais également, Lyon, Toulouse et Bordeaux.

(c) MeilleursAgents

Ces villes où les prix pourraient grimper

A l’inverse, des marchés resteraient haussiers d’ici à septembre 2023. C’est le cas, dans le groupe des grandes villes de Marseille (+ 4 %), « le gagnant de la pandémie où il y a pénurie de biens à vendre » selon Meilleurs Agents, Grenoble (+ 4 %), Montpellier (+ 3 %), Rennes, Nice et Strasbourg (+ 2 %). Dans la famille des villes moyennes, les plus fortes progressions seraient emportées par des villes comme Besançon, Quimper, Brest, Béziers, Saint-Etienne, Pau, Colmar, Mulhouse, Le Mans, Poitiers et Limoges (+ 5 %). Dans ces communes, la demande dépasse très sensiblement l’offre de biens à vendre.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Immobilier : ces villes (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Immobilier : ces villes dont les prix devraient... : à lire également