Taux d'intérêts immobiliers

Taux fixes moyens de marché des crédits immobiliers - Données actualisées au 03/05/2019
Durées de crédit Taux moyens
7 ans 0,85 %
10 ans 1,00 %
15 ans 1,25 %
20 ans 1,45 %
25 ans 1,70 %
30 ans 2,40 %
(*) Mise à jour effectuée le 03/05/2019 . Taux hors assurance obligatoire et optionnelle. Taux moyens de marché (avec 20% d'apport), calculés sur les relevés des courtiers en crédits immobiliers. Données indicatives uniquement.

Assurance-vie / Fonds euros

Années Rendements Fonds Euros (1)
+ Bas Moy. Med. + Haut
2018 0.000% 1.879% 1.850% 3.200%
2017 1.000% 1.948% 1.900% 4.050%
2016 0.040% 1.929% 2.000% 3.600%
2015 1.000% 2.472% 2.450% 4.000%
2014 0.840% 2.739% 2.730% 4.050%
2013 1.800% 3.090% 3.030% 4.750%
Source des rendements des fonds euros : Guide épargne - FranceTransactions.com. Les données concernant l'année de publication en cours peuvent être temporaires, en fonction de la publication des rendements par les assureurs. Ne représente pas l'éxhaustivité des offres du marché. Les calculs sont effectués sur les seuls contrats d'assurance-vie référencés sur FranceTransactions.com. (1) Tous les rendements des fonds euros s'entendent nets de frais de gestion, bruts des prélèvements sociaux et fiscaux.

L’inflation de nouveau en légère hausse en février 2019, prix de l’énergie et du pétrole obligent

Retour sensible de l’inflation, selon l’INSEE, sur le mois de février 2019, avec la hausse des prix des produits alimentaires et de l’énergie. En rythme annuelle, l’inflation serait de +1.30% (donnée provisoire).

Publié le

Sur un an, les prix à la consommation augmenteraient de 1,3 % en février 2019, après +1,2 % en janvier, selon l’estimation provisoire réalisée fin février 2019. La légère hausse de l’inflation résulterait d’une accélération des prix alimentaires et de l’énergie, compensée en partie par un ralentissement des prix des services et par une baisse accentuée de ceux des produits manufacturés.

Sur un mois, les prix à la consommation seraient stables après un repli de 0,4 % en janvier. Les prix de l’énergie rebondiraient, dans le sillage des cours du pétrole, après une baisse au cours des trois mois précédents. La baisse des prix des produits manufacturés s’atténuerait nettement, en lien avec la fin des soldes d’hiver. Les prix alimentaires ralentiraient du fait d’un net repli des prix des produits frais. Enfin, les prix des services seraient stables sur le mois de février.

Sur un an, l’indice des prix à la consommation harmonisé augmenterait de 1,5 % en février 2019, après +1,4 % en janvier. Sur un mois, il serait en hausse de 0,1 %, après un repli de 0,6 % le mois précédent.

A lire également