Taux d'intérêts immobiliers

Taux fixes moyens de marché des crédits immobiliers - Données actualisées au 06/10/2020
Durées de crédit Taux moyens
7 ans 0,80 %
10 ans 0,85 %
15 ans 1,05 %
20 ans 1,25 %
25 ans 1,50 %
30 ans 2,00 %
(*) Mise à jour effectuée le 06/10/2020 . Taux hors assurance obligatoire et optionnelle. Taux moyens de marché (avec 20% d'apport), calculés sur les relevés des courtiers en crédits immobiliers. Données indicatives uniquement.

Assurance-vie / Fonds euros

Années Rendements Fonds Euros (1)
+ Bas Moy. Med. + Haut
2019 0.550% 1.514% 1.425% 3.150%
2018 0.000% 1.837% 1.850% 3.200%
2017 1.000% 1.944% 1.900% 4.050%
2016 0.040% 1.942% 2.005% 3.600%
2015 1.000% 2.472% 2.450% 4.000%
2014 0.840% 2.739% 2.730% 4.050%
Source des rendements des fonds euros : Guide épargne - FranceTransactions.com. Les données concernant l'année de publication en cours peuvent être temporaires, en fonction de la publication des rendements par les assureurs. Ne représente pas l'éxhaustivité des offres du marché. Les calculs sont effectués sur les seuls contrats d'assurance-vie référencés sur FranceTransactions.com. (1) Tous les rendements des fonds euros s'entendent nets de frais de gestion, bruts des prélèvements sociaux et fiscaux.
Le plan de relance de 100 milliards d'euros présenté le 28 septembre au Conseil des Ministres
©stock.adobe.com

Le plan de relance de 100 milliards d’euros présenté le 28 septembre au Conseil des Ministres

Le projet de budget et les mesures du plan de relance de 100 milliards d’euros seront présentés le 28 septembre en Conseil des ministres, soit avec deux jours d’avance en réponse aux demandes de l’opposition, a appris l’AFP ce mardi de sources parlementaires.

Publié le

Le projet de budget et les mesures de relance le 28 septembre en Conseil des ministres

Cette date a été annoncée en conférence des présidents de l’Assemblée par Marc Fesneau, le ministre aux Relations avec le Parlement.

Le président de la commission des Finances Éric Woerth (LR) avait écrit la semaine dernière notamment au ministre de l’Économie Bruno Le Maire pour faire part de son « inquiétude » quant au calendrier serré d’examen au Parlement du projet de budget 2021 et des mesures de relance.

La commission des Finances doit « disposer d’un temps comparable à celui dont elle disposait les années précédentes entre le dépôt du projet de loi de finances et son examen en séance publique », prévu le 12 octobre, avait-il écrit dans ce courrier que l’AFP a pu consulter.

Le plan de relance de 100 milliards d’euros sur deux ans détaillé début septembre déploie des mesures tous azimuts en faveur de nombreux secteurs pour sortir la France de la crise provoquée par l’épidémie de coronavirus, réindustrialiser le pays, créer des emplois et accélérer la transition écologique.

A lire également