Taux d'intérêts immobiliers

Taux fixes moyens de marché des crédits immobiliers - Données actualisées au 15/07/2020
Durées de crédit Taux moyens
7 ans 0,80 %
10 ans 0,95 %
15 ans 1,20 %
20 ans 1,30 %
25 ans 1,60 %
30 ans 1,95 %
(*) Mise à jour effectuée le 15/07/2020 . Taux hors assurance obligatoire et optionnelle. Taux moyens de marché (avec 20% d'apport), calculés sur les relevés des courtiers en crédits immobiliers. Données indicatives uniquement.

Assurance-vie / Fonds euros

Années Rendements Fonds Euros (1)
+ Bas Moy. Med. + Haut
2018 0.000% 1.837% 1.850% 3.200%
2017 1.000% 1.944% 1.900% 4.050%
2016 0.040% 1.942% 2.005% 3.600%
2015 1.000% 2.472% 2.450% 4.000%
2014 0.840% 2.739% 2.730% 4.050%
2013 1.800% 3.089% 3.030% 4.750%
Source des rendements des fonds euros : Guide épargne - FranceTransactions.com. Les données concernant l'année de publication en cours peuvent être temporaires, en fonction de la publication des rendements par les assureurs. Ne représente pas l'éxhaustivité des offres du marché. Les calculs sont effectués sur les seuls contrats d'assurance-vie référencés sur FranceTransactions.com. (1) Tous les rendements des fonds euros s'entendent nets de frais de gestion, bruts des prélèvements sociaux et fiscaux.
Oddo BHF, Milleis et My Money Bank se positionnent pour le rachat de HSBC France
©stock.adobe.com

Oddo BHF, Milleis et My Money Bank se positionnent pour le rachat de HSBC France

La banque de détail HSBC France ne connaît pas encore son avenir. Les spéculations vont bon train. Alors que le rachat par la Société Générale ou la Banque Postale sont toujours d’actualité, trois nouveaux prétendants au rachat gagnent en crédit. Les 5.000 salariés de la banque HSBC peuvent être rassurés. Les repreneurs ne manquent pas.

Publié le

5 repreneurs potentiels pour HSBC France

Le quotidien Les Echos, dans son édition du 19 mai 2020, indiquent qu’Oddo BHF et deux fonds se sont positionnés pour le rachat de la banque de détail de HSBC France. La Société Générale et La Banque Postale, dont les intentions avaient été dévoilées plus tôt, ont d’autres priorités pour le moment. L’intégration d’une nouvelle banque n’est plus à l’ordre du jour, les incertitudes liées aux impacts de la récession à venir priment.

Ainsi, le franco-allemand Oddo BHF, le fonds américain Cerberus au travers de sa participation française reprise en 2016 My Money Bank, ainsi que le fonds britannique AnaCap par le biais de la banque Milleis (ex-Barclays en France).
La Banque Postale toujours candidate, mais pas pressée...

Rémy Weber, président du directoire de La Banque postale, l’a de nouveau assuré dans les colonnes du quotidien Les Echos fin avril : « Nous continuons d’avancer sur les dossiers sur lesquels nous travaillions avant la crise. HSBC France en fait partie. »

A lire également