Taux d'intérêts immobiliers

Taux fixes moyens de marché des crédits immobiliers - Données actualisées au 15/07/2020
Durées de crédit Taux moyens
7 ans 0,80 %
10 ans 0,95 %
15 ans 1,20 %
20 ans 1,30 %
25 ans 1,60 %
30 ans 1,95 %
(*) Mise à jour effectuée le 15/07/2020 . Taux hors assurance obligatoire et optionnelle. Taux moyens de marché (avec 20% d'apport), calculés sur les relevés des courtiers en crédits immobiliers. Données indicatives uniquement.

Assurance-vie / Fonds euros

Années Rendements Fonds Euros (1)
+ Bas Moy. Med. + Haut
2019 0.550% 1.513% 1.400% 3.150%
2018 0.000% 1.837% 1.850% 3.200%
2017 1.000% 1.944% 1.900% 4.050%
2016 0.040% 1.942% 2.005% 3.600%
2015 1.000% 2.472% 2.450% 4.000%
2014 0.840% 2.739% 2.730% 4.050%
Source des rendements des fonds euros : Guide épargne - FranceTransactions.com. Les données concernant l'année de publication en cours peuvent être temporaires, en fonction de la publication des rendements par les assureurs. Ne représente pas l'éxhaustivité des offres du marché. Les calculs sont effectués sur les seuls contrats d'assurance-vie référencés sur FranceTransactions.com. (1) Tous les rendements des fonds euros s'entendent nets de frais de gestion, bruts des prélèvements sociaux et fiscaux.
Taux négatifs : les comptes à vue des clients lambda ne seront pas ponctionnés assure la Banque de France
©stock.adobe.com

Taux négatifs : les comptes à vue des clients lambda ne seront pas ponctionnés assure la Banque de France

La crainte grandit, alors que la BCE s’acharne dans sa stratégie de taux de plus en plus négatifs, les banques seraient tentées de répercuter ces taux négatifs sur les dépôts des Français, particuliers ou TPE/PME. La Banque de France tient à rassurer les usagers bancaires. Seuls les clients fortunés et les entreprises pourraient être impactées, cela est rassurant... Effectivement (sic).

Publié le , mis à jour le

Taux négatifs : les clients lambda épargnés

Les clients bancaires « habituels » et les petites ou moyennes entreprises (PME) ne seront pas ponctionnés par leurs banques en raison des taux d’intérêt bas, a assuré mercredi François Villeroy de Galhau, gouverneur de la banque de France.

Taux négatifs appliqués sur les comptes à vue

Les banques qui ponctionnent leurs clients sur leurs comptes à vue sont des établissements de gestion de fortune « qui visent de très gros patrimoines » avec des « comptes courants supérieurs à un million d’euros », et « il n’est pas question que ceci s’applique aux particuliers habituels ou aux PME », a soutenu le patron de la banque de France. Ces établissements ont ainsi répercuté le coût du taux négatif appliqué par la Banque centrale européenne (BCE) à leurs propres dépôts de liquidités excédentaires.

Politique ubuesque de la BCE

Négatif depuis cinq ans, ce taux a été encore abaissé de -0,40% à -0,50% la semaine dernière par la BCE. Par ailleurs, depuis plus de trois ans, les banques de la zone euro peuvent aussi emprunter de l’argent gratuitement à la BCE pour une durée d’une semaine. Cette politique de taux bas mise en oeuvre par l’institution européenne a notamment pour objectif de stimuler l’activité économique en incitant les banques à prêter de l’argent plutôt qu’à le mettre en réserve.

A lire également