Taux d'intérêts immobiliers

Taux fixes moyens de marché des crédits immobiliers - Données actualisées au 03/09/2020
Durées de crédit Taux moyens
7 ans 0,85 %
10 ans 0,95 %
15 ans 1,10 %
20 ans 1,30 %
25 ans 1,60 %
30 ans 1,90 %
(*) Mise à jour effectuée le 03/09/2020 . Taux hors assurance obligatoire et optionnelle. Taux moyens de marché (avec 20% d'apport), calculés sur les relevés des courtiers en crédits immobiliers. Données indicatives uniquement.

Assurance-vie / Fonds euros

Années Rendements Fonds Euros (1)
+ Bas Moy. Med. + Haut
2019 0.550% 1.513% 1.400% 3.150%
2018 0.000% 1.837% 1.850% 3.200%
2017 1.000% 1.944% 1.900% 4.050%
2016 0.040% 1.942% 2.005% 3.600%
2015 1.000% 2.472% 2.450% 4.000%
2014 0.840% 2.739% 2.730% 4.050%
Source des rendements des fonds euros : Guide épargne - FranceTransactions.com. Les données concernant l'année de publication en cours peuvent être temporaires, en fonction de la publication des rendements par les assureurs. Ne représente pas l'éxhaustivité des offres du marché. Les calculs sont effectués sur les seuls contrats d'assurance-vie référencés sur FranceTransactions.com. (1) Tous les rendements des fonds euros s'entendent nets de frais de gestion, bruts des prélèvements sociaux et fiscaux.

Bourse

Bourse

La Bourse de Paris a débuté en repli jeudi (-0,94%), s’interrogeant sur la vigueur du redémarrage économique chinois avant une réunion de la BCE qui ne devrait pas réserver de surprise.
La Bourse de Paris a terminé en hausse mercredi de 2,03%, propulsée par les nouvelles encourageantes concernant un éventuel vaccin contre le Covid-19.
La Bourse de Paris rebondissait à l’ouverture mercredi (+0,94%), préférant l’optimisme des avancées sur un vaccin contre le Covid-19 et des relances budgétaires aux risques sanitaires et géopolitiques.
Les marchés européens ont fini globalement dans le rouge mardi, affaiblis par le reconfinement dans plusieurs parties du monde, le regain des tensions sino-américaines et des premiers résultats d’entreprises mitigés aux États-Unis.
La Bourse de Paris s’essoufflait un peu jeudi matin (+0,04%), repassant à l’équilibre après avoir ouvert en hausse, les incertitudes provoquées par l’augmentation des cas de contaminations au Covid-19 revenant au galop.
La Bourse de Paris a fini en net recul de 1,24% mercredi, victime de nouvelles prises de bénéfices qui l’ont fait passer sous les 5.000 points en raison des préoccupations liées à l’évolution de la pandémie.
La Bourse de Parisévoluait de nouveau dans le rouge mercredi matin (-0,30%), en raison du retour des inquiétudes sanitaires et des doutes sur le rythme de la reprise économique.
La Bourse de Paris a fini en petite forme mardi (-0,74%) après son rebond de la veille, attentive aux risques liés à la situation sanitaire mondiale qui pourraient ralentir la reprise de l’économie.
Les marchés européens ont affiché de solides hausses lundi, avant le lancement de la saison des publications de résultats, portés par la performance des marchés asiatiques et des espoirs de reprise économique.
La Bourse de Paris a entamé la semaine pied au plancher avec une hausse de 1,94%, dynamisée lundi par les espoirs de reprise de l’activité économique.

-10 |...

A lire également