Taux d'intérêts immobiliers

Taux fixes moyens de marché des crédits immobiliers - Données actualisées au 04/08/2020
Durées de crédit Taux moyens
7 ans 0,80 %
10 ans 0,95 %
15 ans 1,10 %
20 ans 1,30 %
25 ans 1,60 %
30 ans 1,90 %
(*) Mise à jour effectuée le 04/08/2020 . Taux hors assurance obligatoire et optionnelle. Taux moyens de marché (avec 20% d'apport), calculés sur les relevés des courtiers en crédits immobiliers. Données indicatives uniquement.

Assurance-vie / Fonds euros

Années Rendements Fonds Euros (1)
+ Bas Moy. Med. + Haut
2019 0.550% 1.513% 1.400% 3.150%
2018 0.000% 1.837% 1.850% 3.200%
2017 1.000% 1.944% 1.900% 4.050%
2016 0.040% 1.942% 2.005% 3.600%
2015 1.000% 2.472% 2.450% 4.000%
2014 0.840% 2.739% 2.730% 4.050%
Source des rendements des fonds euros : Guide épargne - FranceTransactions.com. Les données concernant l'année de publication en cours peuvent être temporaires, en fonction de la publication des rendements par les assureurs. Ne représente pas l'éxhaustivité des offres du marché. Les calculs sont effectués sur les seuls contrats d'assurance-vie référencés sur FranceTransactions.com. (1) Tous les rendements des fonds euros s'entendent nets de frais de gestion, bruts des prélèvements sociaux et fiscaux.

Bourse

Bourse

La Bourse de Paris reprenait quelques couleurs (+0,52%) mercredi matin, après avoir accusé d’importantes pertes ces derniers jours, le regain soudain des tensions commerciales ayant sapé la confiance des investisseurs.
La Bourse de Paris a de nouveau fini nettement dans le rouge mardi (-1,03%), gagnée par l’aversion au risque après de nouvelles offensives commerciales des Etats-Unis, qui éloignent la perspective d’un accord partiel avec la Chine.
La Bourse de Paris évoluait en petite hausse mardi matin (+0,14%), reprenant des couleurs après avoir été bousculée la veille par la nouvelle offensive commerciale américaine envers l’Argentine et le Brésil.
La Bourse de Paris est brutalement retombée sous les 5.800 points lundi (-2,01%), lestée par un durcissement de la position américaine en matière commerciale, aussi bien à l’égard de la Chine qu’à l’égard de l’Argentine et du Brésil.
La Bourse de Paris débutait le mois de décembre avec entrain (+0,60%) lundi, encouragée par l’amélioration de l’activité dans le secteur manufacturier chinois malgré l’absence de nouvelles dans le dossier des relations commerciales entre Pékin et Washington.
La Bourse de Paris a fini en léger recul (-0,13%) vendredi, préférant ne pas prendre de risques en l’absence de nombreux investisseurs américains et en attendant d’y voir plus clair dans les négociations commerciales entre Washington et Pékin.
La Bourse de Paris reculait vendredi (-0,30%) matin dans l’attente de nouvelles informations sur les relations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, qui inspirent la prudence des investisseurs, faisant repasser l’indice CAC 40 sous les 5.900 points.
La Bourse de Paris a clôturé en léger repli (-0,24%) jeudi une séance marquée par des volumes ténus en raison de la fermeture de Wall Street en congé pour Thanksgiving et par des craintes de rechute dans les relations commerciales.
La Bourse de Paris a débuté en baisse jeudi (-0,43%), fragilisée par la promulgation de la loi en faveur de Hong Kong par Donald Trump, qui a aussitôt provoqué la colère de Pékin.
La Bourse de Paris a clôturé proche de l’équilibre (+0,08%) et de ses plus hauts en douze ans mardi, en dépit d’un indicateur macroéconomique jugé médiocre aux Etats-Unis, mais qui a conduit les investisseurs à miser sur un soutien futur de la Fed.

-10 |...

A lire également