Bourse : le CAC40 a grimpé de +20.12% sur le mois de novembre, une crise ? Quelle crise ?

La Bourse de Parisévoluait en hausse de 0,53% mardi, rebondissant après les prises de bénéfices de la veille et en attendant les indicateurs de l’activité manufacturière en Europe.

Publié le

🏆 Où acheter ou vendre de l’or métal ?

⚠️ Il est primordial de s’adresser à un professionnel renommé pour toute acquisition ou vente d’or métal. Les arnaques étant malheureusement nombreuses sur ce marché de l’or. Il est désormais possible d’acquérir de l’or métal en ligne, de façon sécurisée. De notre côté, nous recommandons de vous adresser à un professionnel ayant pignon sur rue. Ainsi la maison Godot & Fils, exerce depuis 1933. Cette entreprise est l’expert français du négoce des métaux précieux et de la numismatique, et l’une des plus anciennes enseignes françaises sur le marché de l’or et de l’argent. Une valeur sûre !

La Bourse de Paris commence bien le mois (+0,53%)

L’indice CAC 40 avançait de 29,46 points à 5.548,01 points vers 09H25. La veille, il avait perdu 1,42%.

Après avoir testé un seuil technique important vers 5.555 points dans la foulée de l’ouverture, la cote parisienne a un peu reflué.

"La première séance du mois est dédiée aux PMI manufacturiers de part et d’autre de l’Atlantique", estime Tangi Le Liboux, analyste du courtier Aurel BGC.

En Chine, l’indice de l’activité manufacturière a connu en novembre sa plus forte progression depuis 10 ans, selon un indice indépendant de référence. Cela confirme la nette reprise de la deuxième économie mondiale, tant en termes de production et nouvelles commandes que de recrutements.

Les pays européens et les Etats-Unis seront moins à la fête, en raison des conséquences économiques des restrictions sanitaires, face à la nouvelle flambée des contaminations du Covid-19 au cours des dernières semaines.

Les Etats-Unis s’acheminent vers des mois "difficiles" sur le plan économique en raison de la résurgence de la pandémie de Covid-19, a également affirmé le président de la Banque centrale américaine Jerome Powell. Il a également souligné les "importants défis et incertitudes" encore autour des potentiels vaccins et de leur distribution.

La perspective d’un retour à la normale sur le plan économique a porté les indices vers une performance mensuelle exceptionnelle en terme de gains en novembre.
Le CAC 40 a ainsi conclu le deuxième meilleur mois de son histoire, avec un bond de 20,12%. Et à Wall Street, le Dow Jones a réussi le meilleur mois depuis 1987, avec une hausse de près de 12%.

Lundi, des fortes prises de bénéfices ont un peu terni le bilan d’ensemble. Des fonds "ont peut-être été contraints de rééquilibrer les portefeuilles par exemple" analyse M. Le Liboux, qui n’exclut pas que "des mouvements similaires pourraient intervenir d’ici la fin de l’année".

Par ailleurs, "le début de la campagne de vaccination contre le Covid-19, les réunions de la BCE et de la FED (16 décembre)" ainsi que vers "les négociations concernant le Brexit", vont animer la fin d’année, détaille John Plassard, spécialiste de l’investissement chez Mirabaud.

Parmi les valeurs, le secteur automobile faisait bonne figure. Le marché automobile français a reculé en novembre de 27,03%, résistant bien mieux qu’au premier confinement.

Renault progressait de 1,06% à 33,71 euros, tandis que Peugeot gagnait 1,06% à 19,98 euros.

TOTAL avançait de 0,67% à 36,08 euros, au lendemain d’une forte baisse tandis que les membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole vont retenter de s’entendre mardi pour leursquotas de production à venir.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Bourse : le CAC40 a grimpé de Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Bourse : le CAC40 a grimpé de +20.12% sur le... : à lire également