Fonds labellisés Relance : 15 milliards d’encours, 190 fonds, un trompe l’œil ?

Les 190 fonds labelisés France Relance sont essentiellement des fonds existants avant le lancement de ce nouveau label en octobre 2020. Aucun réel changement n’a donc été effectué. Les épargnants souscrivent largement mais, au final, ne s’agit-il pas d’un trompe l’œil ?

Publié le , mis à jour le

Placer sans risque : le fonds EURO+, le meilleur du marché

Le fonds en euros EURO+ proposé par Swiss Life a publié une performance annualisée remarquable de + 4.10 % en 2023, sans le moindre bonus de rendement. Ce fonds euros est accessible en exclusivité via le contrat d’assurance-vie monosupport Placement-direct EURO+. Aucune contrainte d’investissement sur des unités de compte ne pourra donc exister. Sans frais sur les versements, ce contrat EURO+ peut être considéré comme étant le meilleur plan épargne sans risque sur 2024.

190 fonds labelisés France Relance

Début juillet, 190 fonds avaient été labellisés avec 15 milliards d’euros d’encours, rapporte Le Parisien ce lundi 26 juillet. Avec ce label, les particuliers ont ainsi la possibilité d’investir dans des fonds à travers une assurance vie, un plan d’épargne salariale, un plan épargne action (PEA) ou un compte titres.

Label Relance, un flèchage, pas une nouvelle offre

L’essentiel de ce nouveau label Relance est bien de mettre en valeur les fonds jugés profitables à la relance. Il s’agit d’un fléchage de l’épargne à destination de ces fonds et non pas de la création d’une nouvelle offre, contrairement à ce que bon nombre de particuliers investisseurs pensent encore.

Plus de 70 % des fonds labellisés financent les entreprises

Les fonds labellisés « Relance » sont massivement investis dans les fonds propres des entreprises françaises, notamment s’agissant des PME et ETI. En intégrant les cibles de collecte et d’investissement des fonds en cours de lancement, les fonds labellisés sont investis à plus de 70 % en fonds propres et quasi-fonds propres dans les entreprises françaises et de 55 % dans les PME -ETI françaises.

Soutenir le développement et la croissance d’entreprises françaises

Dans un premier temps, le fonds doit investir au minimum 30% dans des sociétés situées en France, et au moins 10% dans des TPE, PME ou entreprises de taille intermédiaire (EPI), précise Le Parisien. Enfin, pour le second niveau, les pourcentages passent à 60% et 20%. Cet argent est injecté dans des entreprises présentes en France.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Fonds labellisés Relance (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Fonds labellisés Relance : 15 milliards... : à lire également