Taux d'intérêts immobiliers

Taux fixes moyens de marché des crédits immobiliers - Données actualisées au 04/08/2020
Durées de crédit Taux moyens
7 ans 0,80 %
10 ans 0,95 %
15 ans 1,10 %
20 ans 1,30 %
25 ans 1,60 %
30 ans 1,90 %
(*) Mise à jour effectuée le 04/08/2020 . Taux hors assurance obligatoire et optionnelle. Taux moyens de marché (avec 20% d'apport), calculés sur les relevés des courtiers en crédits immobiliers. Données indicatives uniquement.

Assurance-vie / Fonds euros

Années Rendements Fonds Euros (1)
+ Bas Moy. Med. + Haut
2019 0.550% 1.513% 1.400% 3.150%
2018 0.000% 1.837% 1.850% 3.200%
2017 1.000% 1.944% 1.900% 4.050%
2016 0.040% 1.942% 2.005% 3.600%
2015 1.000% 2.472% 2.450% 4.000%
2014 0.840% 2.739% 2.730% 4.050%
Source des rendements des fonds euros : Guide épargne - FranceTransactions.com. Les données concernant l'année de publication en cours peuvent être temporaires, en fonction de la publication des rendements par les assureurs. Ne représente pas l'éxhaustivité des offres du marché. Les calculs sont effectués sur les seuls contrats d'assurance-vie référencés sur FranceTransactions.com. (1) Tous les rendements des fonds euros s'entendent nets de frais de gestion, bruts des prélèvements sociaux et fiscaux.

Impôt : cocher la case 2OP en 2019 aurait fait économiser plus de 50€ à 1,46 million de foyers fiscaux

Sujet d’actualité en pleine période de déclaration de vos revenus. La flat tax mise en place depuis 2018 est l’option par défaut applicable aux produits des placements. Bon nombre de foyers fiscaux ont toutefois avantage à bénéficier de l’imposition de leurs intérêts via le barème (IR). Pour ce faire, il suffit de cocher la case 2OP. Gérald Darmanin, le Ministre de l’action et des comptes public, a indiqué rétrospectivement que 7,3 millions de foyers fiscaux auraient eu avantage à cocher cette case 2OP lors de la campagne de déclaration de l’an passé. Attention donc pour cette année ! Et bonne nouvelle, il n’est pas trop pour récupérer votre trop payé de 2019 !

Publié le

Flat Tax ou IR ?

Comment savoir si vous avez avantage à opter pour l’imposition de vos produits de placements via la flat tax ou via le barème de l’IR ? Tout dépend de votre tranche marginale d’imposition et de quels types de revenus de placements vous disposez. En effet cette option de l’imposition via l’IR s’applique alors à l’ensemble de vos placements, et non pas seulement, aux intérêts de vos placements épargne.
Plus de 8 millions de foyers fiscaux doivent cocher la case 2OP

Par défaut, la Flat Tax s’applique aux produits des placements. Mais nombre de foyers fiscaux n’ont pas avantage à ce que la flat tax de 30% ne s’applique. Une imposition selon le barème de l’impôt sur le revenu leur serait favorable. Selon Gérald Darmanin, le Ministre de l’action et des comptes publics, lors de la déclaration 2019, seulement 800.000 foyers fiscaux ont opté pour l’imposition des produits via le barème de l’impôt sur le revenu, alors que 8,1 millions de foyers auraient eu intérêt à le faire.
De quelle différence d’impôt parle-t-on ?

Si la moyenne de trop perçu par le fisc n’est que de 7€, 20% des foyers fiscaux subissent une différence d’imposition supérieure à 50€. Avec 8,1 millions de foyers fiscaux au total ayant eu avantage à cocher cette case, cela représente tout de même pas moins près de 1,5 millions de foyers qui peuvent ainsi réclamer le remboursement d’un trop perçu de 50€. Cela vaut alors le coup de passer quelques minutes sur son espace contribuable pour réclamer la somme en question. En effet, la bonne nouvelle étant que cela est encore possible de réclamer le trop versé de 2019.

Copie écran formulaire de déclaration de revenus en ligne (c) DGFIP

Comment corriger le tir de 2019 ?

Bonne nouvelle !

Ce n’est pas trop tard ! Afin de récupérer votre trop payé de 2019, vous pouvez demander à revenir sur votre choix. Le Ministre l’a confirmé. Pour ce faire, vous devez en faire la demande sur votre espace contribuable, via votre messagerie sécurisée.
Comment bien faire son choix cette année ?

Le fisc fait bien les choses. Cette année, si vous n’avez pas coché cette case, le système vous demandera confirmation si le calcul effectué constate que votre choix est en votre défaveur. Dans le pire des cas, pour les contribuables méfiants, il suffit d’effectuer votre déclaration jusqu’à l’affichage de votre impôt à payer et de comparer les deux versions, avec et sans cochage de cette case 2OP. De notre côté, une petite aide avec cet article quand opter pour l’intégration de ses produits au barème de l’IR ?.

A lire également