Copropriétés : les mandats de syndics expirant avant le 24 juillet pourront être prolongés jusqu’à fin janvier 2021

Copropriétés : les mandats de syndics expirant avant le 24 juillet pourront être prolongés jusqu'à fin janvier 2021
© stock.adobe.com
Les mandats des syndics de copropriété qui ne peuvent être renouvelés à cause des mesures de confinement contre le coronavirus seront prolongés plus longtemps qu’initialement décidé par le gouvernement, a annoncé mercredi celui-ci.

Publié le

🎁 Offres de bienvenue des banques : 1.140€ cumulés au 21 juillet 2024 (8 offres)

Il ne s’agit évidemment pas de cumuler toutes ces offres pour empocher ces primes en euros. Ces offres de bienvenue sont toutes soumises à des conditions de souscription, parfois obligeant à faire du compte courant ouvert, son compte principal. Toutefois cela devrait permettre de choisir sa banque plus sereinement, en connaissance des offres de la concurrence.

Copropriétés : les mandats des syndics prolongés plus longtemps que prévu

L’exécutif a amendé ses précédentes mesures, "compte tenu du délai nécessaireà l’organisation d’une assemblée générale des copropriétaires et du nombre d’assemblées générales à organiser", a-t-il expliqué dans un communiqué à l’occasion de la présentation d’une ordonnance en conseil des ministres.
Les assemblées générales ne peuvent pas se tenir

A cause du strict confinement imposé depuis mi-mars contre la propagation du Covid-19, les copropriétaires ne peuvent plus tenir d’assemblées générales. Or, c’est à cette occasion qu’ils décident s’ils renouvellent ou non le mandat de leur syndic, c’est-à-dire l’organisme généralement professionnel qui gère pour eux le fonctionnement de la copropriété, par exemple en matière de travaux.
Une prolongation des mandats des syndics passée de 1 mois à 6 mois maximum

Dans un premier temps, fin mars, le gouvernement avait automatiquement prolongé les mandats des syndics qui devaient expirer entre le 12 mars et le 24 juin, soit un mois après la fin prévue de l’état d’urgence sanitaire. Ils étaient prolongés jusqu’à la tenue d’une assemblée générale, au maximum six mois après l’état d’urgence. Finalement, la nouvelle ordonnance prolonge les délais sur ces deux plans. Les mandats concernés sont désormais ceux qui arrivent à expiration jusqu’à deux mois après l’état d’urgence, soit le 24 juillet.

Les mandats de gestion pourront être prolongés jusqu’à huit mois, et non plus six mois, ce qui porte à fin janvier 2021 la potentielle prolongation.
Rémunération des syndics durant cette prolongation de mandats

A ce titre, l’ordonnance précise aussi que la rémunération des syndics se fera au prorata du tarif prévu par le contrat existant, en fonction du temps de prolongation.
Les conseillers syndicaux restent en poste également

Enfin, elle applique les mêmes règles de prolongation aux copropriétaires élus au conseil syndical. Au sein d’une copropriété, il s’agit de l’organisme chargé de contrôler son bon fonctionnement au nom de tous les propriétaires.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Copropriétés : les mandats de Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Copropriétés : les mandats de syndics expirant... : à lire également