Taux d'intérêts immobiliers

Taux fixes moyens de marché des crédits immobiliers - Données actualisées au 06/01/2020
Durées de crédit Taux moyens
7 ans 0,65 %
10 ans 0,80 %
15 ans 1,00 %
20 ans 1,20 %
25 ans 1,45 %
30 ans 1,90 %
(*) Mise à jour effectuée le 06/01/2020 . Taux hors assurance obligatoire et optionnelle. Taux moyens de marché (avec 20% d'apport), calculés sur les relevés des courtiers en crédits immobiliers. Données indicatives uniquement.

Assurance-vie / Fonds euros

Années Rendements Fonds Euros (1)
+ Bas Moy. Med. + Haut
2018 0.000% 1.882% 1.850% 3.200%
2017 1.000% 1.951% 1.900% 4.050%
2016 0.040% 1.939% 2.000% 3.600%
2015 1.000% 2.472% 2.450% 4.000%
2014 0.840% 2.739% 2.730% 4.050%
2013 1.800% 3.089% 3.030% 4.750%
Source des rendements des fonds euros : Guide épargne - FranceTransactions.com. Les données concernant l'année de publication en cours peuvent être temporaires, en fonction de la publication des rendements par les assureurs. Ne représente pas l'éxhaustivité des offres du marché. Les calculs sont effectués sur les seuls contrats d'assurance-vie référencés sur FranceTransactions.com. (1) Tous les rendements des fonds euros s'entendent nets de frais de gestion, bruts des prélèvements sociaux et fiscaux.

Immobilier d’entreprise : forte chute de la demande en 2019 (-10%), mais des investissements records, un bon signe ?

Nouveau record d’investissements dans l’immobilier d’entreprise en 2019, avec pas moins de 35 milliards d’euros. Si l’argent coule à flot du côté des investisseurs, du côté de la demande, le marché décline fortement. La demande placée est en forte chute de l’ordre de -10%.

Publié le , mis à jour le

Immobilier d’entreprise : niveau record d’investissements en 2019

En Île-de-France, où se concentre la grande majorité du marché, le montant des investissements en immobilier d’entreprise a atteint 26,9 milliards d’euros en 2019, soit une hausse de 14% par rapport à l’année précédente, selon les chiffres du groupement Immostat. Celui-ci rassemble quatre acteurs majeurs du secteur de l’immobilier d’entreprise : BNP Paribas Real Estate, CBRE, Cushman and Wakefield, JLL. Selon les données publiées séparément par le seul CBRE, le montant des investissements a même atteint un niveau "jamais vu" sur l’ensemble de la France, à 35 milliards d’euros. Mais, malgré cet afflux d’investissements, l’activité du marché des bureaux décline. Selon Immostat, la "demande placée", c’est-à-dire les transactions effectuées auprès des occupants et non des investisseurs, s’inscrit en nette baisse en Île-de-France.
Nette baisse de la demande placée (-10%)

Cet indicateur, qui se mesure en surface totale de bureaux loués ou vendus, marque un recul de 10% l’an dernier, à 2,316 millions de mètres carrés. "Si la demande exprimée par les utilisateurs est restée forte, le ralentissement des transactions s’explique par la pénurie d’offres en Ile-de-France", a expliqué dans un communiqué Grégoire de la Ferté, un expert de CBRE. De fait, l’offre a reculé dans la région parisienne. A la fin 2019, il y avait 8% de bureaux immédiatement disponibles en moins par rapport à un an plus tôt.
Chiffres 2019 de l’mmobilier de bureaux en Ile de France

Pour l’année 2019, la demande placée de bureaux en Ile-de-France s’élève à 2 316 500 m², soit une baisse de 10 % par rapport à 2018. Le T4 2019 totalise 639 800 m² s’inscrivant ainsi en baisse de 9 % par rapport au T4 2018. L’offre immédiate de bureaux en Ile-de-France au 31 décembre 2019 atteint 2 717 000 m², en baisse de 8 % par rapport à son niveau il y a un an. Sur la base des transactions ayant eu lieu au cours du trimestre, le loyer facial des bureaux atteint en moyenne :
400 € HT HC/m²/an pour les biens de seconde main, soit une hausse de 5 % sur un an ; 397 € HT HC/m²/an pour les biens neufs ou restructurés, soit une hausse de 3 % sur un an.

Le loyer facial correspond à la valeur inscrite au bail et ne tient pas compte des mesures d’accompagnement qui s’élevaient au trimestre précédent à 19,3 % et dont le niveau au T4 2019 sera publié le mois prochain.
Bulle immobilière sur l’immobilier d’entreprise

Le prix moyen des bureaux achetés en Ile-de-France au cours du T4 2019, tous types confondus, s’élève à 7 770 €/m² (droits inclus) ce qui représente une hausse de 19 % sur un an.
Entrepôts en France

Pour l’année 2019, la demande placée en entrepôts de plus de 5 000 m² en Ile-de-France (partie sud de l’Oise incluse) s’élève à 897 400 m², en baisse de 17 % par rapport à l’année 2018. Pour la France entière, la demande placée en entrepôts de plus de 10 000 m² en 2019 s’élève à 3 033 400 m², à raison de 2 292 500 m² en Régions et 740 900 m² en Ile-de-France pour les transactions de cette taille. Par rapport à l’année 2018, ce résultat à l’échelle nationale représente une baisse de 9 %.

A lire également