Taux d'intérêts immobiliers

Taux fixes moyens de marché des crédits immobiliers - Données actualisées au 03/09/2020
Durées de crédit Taux moyens
7 ans 0,85 %
10 ans 0,95 %
15 ans 1,10 %
20 ans 1,30 %
25 ans 1,60 %
30 ans 1,90 %
(*) Mise à jour effectuée le 03/09/2020 . Taux hors assurance obligatoire et optionnelle. Taux moyens de marché (avec 20% d'apport), calculés sur les relevés des courtiers en crédits immobiliers. Données indicatives uniquement.

Assurance-vie / Fonds euros

Années Rendements Fonds Euros (1)
+ Bas Moy. Med. + Haut
2019 0.550% 1.513% 1.400% 3.150%
2018 0.000% 1.837% 1.850% 3.200%
2017 1.000% 1.944% 1.900% 4.050%
2016 0.040% 1.942% 2.005% 3.600%
2015 1.000% 2.472% 2.450% 4.000%
2014 0.840% 2.739% 2.730% 4.050%
Source des rendements des fonds euros : Guide épargne - FranceTransactions.com. Les données concernant l'année de publication en cours peuvent être temporaires, en fonction de la publication des rendements par les assureurs. Ne représente pas l'éxhaustivité des offres du marché. Les calculs sont effectués sur les seuls contrats d'assurance-vie référencés sur FranceTransactions.com. (1) Tous les rendements des fonds euros s'entendent nets de frais de gestion, bruts des prélèvements sociaux et fiscaux.

Immobilier : objectif de rénovation de 136.000 logements en 2020

L’Agence nationale de l’habitat (Anah), qui octroie les aides publiques à la rénovation des logements privés, a présenté mardi ses objectifs pour 2020, se montrant légèrement plus ambitieuse que dans de précédentes estimations.

Publié le

Plan rénovation 2020

"Le gouvernement a fixé à l’agence, pour 2020, un objectif de 136.000 logements aidés", a annoncé l’Anah, qui dépend duministère du Logement, dans un communiqué. Cet objectif est légèrement plus ambitieux que les premières indications qu’avait données l’agence lors d’une conférence de presse fin 2019. A l’époque, elle avait évoqué 134.000 opérations financées cette année. Ce chiffre marquerait néanmoins un recul par rapport à l’an passé. En 2019 l’agence a financé la rénovation de 155.765 logements, un bond de deux tiers par rapport à l’année précédente.

Avec ce résultat, l’Anah dépasse de loin ses précédents objectifs, qui tablaient sur 120.000 rénovations en 2019, alors qu’elle échouait systématiquement à les atteindre depuis plusieurs années. Ce redressement a lieu alors que le budget de l’agence est en hausse depuis le début du quinquennat d’Emmanuel Macron, par contraste avec une baisse générale de celui du ministère du Logement, et dépassera cette année le milliard d’euros.

L’actuel ministre du Logement, Julien Denormandie, répète régulièrement que la rénovation des logements est l’un de ses objectifs majeurs. De fait, le quinquennat est marqué par plusieurs plans d’aide susceptibles de mobiliser l’Anah : "Action Coeur de Ville", qui vise à relancer les centres de nombreuses villes moyennes, "Initiative Copropriétés", destiné à aider les copropriétés dégradées...

Les objectifs et le budget de l’Anah s’entendent, par ailleurs, sans prendre en compte la prime qui est en train de remplacer pour les particuliers le crédit d’impôt à la transition énergétique . L’Anah doit aussi piloter ce nouveau dispositif, sous le nom "Ma Prime Rénov", et vise à en distribuer 200.000 cette année.

A lire également