Taux d'intérêts immobiliers

Taux fixes moyens de marché des crédits immobiliers - Données actualisées au 05/02/2020
Durées de crédit Taux moyens
7 ans 0,65 %
10 ans 0,80 %
15 ans 1,00 %
20 ans 1,15 %
25 ans 1,40 %
30 ans 1,75 %
(*) Mise à jour effectuée le 05/02/2020 . Taux hors assurance obligatoire et optionnelle. Taux moyens de marché (avec 20% d'apport), calculés sur les relevés des courtiers en crédits immobiliers. Données indicatives uniquement.

Assurance-vie / Fonds euros

Années Rendements Fonds Euros (1)
+ Bas Moy. Med. + Haut
2018 0.000% 1.865% 1.850% 3.200%
2017 1.000% 1.947% 1.900% 4.050%
2016 0.040% 1.939% 2.000% 3.600%
2015 1.000% 2.472% 2.450% 4.000%
2014 0.840% 2.739% 2.730% 4.050%
2013 1.800% 3.089% 3.030% 4.750%
Source des rendements des fonds euros : Guide épargne - FranceTransactions.com. Les données concernant l'année de publication en cours peuvent être temporaires, en fonction de la publication des rendements par les assureurs. Ne représente pas l'éxhaustivité des offres du marché. Les calculs sont effectués sur les seuls contrats d'assurance-vie référencés sur FranceTransactions.com. (1) Tous les rendements des fonds euros s'entendent nets de frais de gestion, bruts des prélèvements sociaux et fiscaux.

Immobilier : un objectif de 400.000 nouveaux logements en 2020

Le gouvernement table sur la création d’au moins 400.000 logements cette année en France, soit à peu près le niveau observé en 2019 à l’issue de deux ans de recul, a déclaré vendredi le ministre du Logement, Julien Denormandie.

Publié le

Le gouvernement vise au moins 400.000 nouveaux logements cette année

"On continue à être très haut dans la construction" de logements, a assuré M. Denormandie sur la chaîne CNEWS. L’an dernier, selon les chiffres annoncés cette semaine par le gouvernement, le nombre de logements mis en chantier a néanmoins légèrement baissé, à 410.300, malgré une nette amélioration en fin d’année. Il s’agit de la deuxième année consécutive de recul, ce que les acteurs immobiliers mettent largement sur le compte de la timidité des élus locaux à octroyer des permis à l’approche des municipales, mais le gouvernement préfère insister sur le fait que ce niveau reste solide par rapport à la moyenne des cinq dernières années.
Tenir l’objectif de 400.000 constructions

L’objectif pour 2020, "c’est de se maintenir à des niveaux aussi hauts, au-dessus de 400.000", a annoncé M. Denormandie. Le ministre a, notamment, jugé que la création de logements neufs serait encouragée par l’assouplissement du code de la construction engagé depuis ledébut du quinquennat et entériné par ordonnance cette semaine. "Il fallait simplifier l’acte de construction, c’est fait", s’est félicité M. Denormandie, évoquant un travail "immense". Cette simplification doit permettre aux constructeurs de contourner des règles complexes et contraignantes à condition de prouver que leurs futurs bâtiments respectent des objectifs plus généraux.

A lire également