Notifications Mon Epargne Online

Les Français ont effectué en moyenne 5.697 euros d’aménagements chez eux en 2021

En 2021, les Français ont été plus nombreux à réaliser des aménagements chez eux et y ont alloué un budget en nette hausse, à près de 5700 euros.

© stock.adobe.com

Publié le

Cofidis, acteur majeur du crédit à la consommation en France, publie sa dernière enquête « Le budget des Français pour leur intérieur », réalisée en collaboration avec l’institut CSA Research. Ce dernier dévoile les résultats de l’enquête, relative au budget consacré par les Français à leur aménagement intérieur. Voici les points saillants qui en ressortent :
La majorité des Français (54%) a réalisé, en 2021, des aménagements intérieurs (vs. 48% en 2020) ; En moyenne, les Français ont alloué 5 697€ à leurs travaux en 2021 (+23%, soit 1 055€ vs. 2020) et prévoient d’y consacrer 4 959€ en 2022 ; Pour financer ces travaux, 50% des Français considèrent le crédit à la consommation comme une solution utile ; 17% des 18-24 ans ont recours au crédit à la consommation pour financer leur aménagement intérieur.La majorité des Français (54%) a réalisé en 2021 des aménagements intérieurs

Cette année à nouveau, la tendance est à l’aménagement de son intérieur. En effet, l’enquête menée en février 2022 par CSA pour Cofidis le confirme : la majorité des Français (54%) a réalisé, en 2021, des aménagements intérieurs. En 2020, ils étaient 48%. Concernant les projets menés au cours de l’année passée, les Français sont constants quant aux types d’aménagements réalisés ou prévus. Les cinq premiers restent en effet identiques par rapport à 2020 : travaux de décoration des pièces de vie (37%), achats de nouveaux meubles (35%), achats d’équipements électroménagers (35%), achats de nouveaux objets de décoration (30%), réfection de leur cuisine ou de leur salle de bain (26%). À noter toutefois l’engouement pour les équipements électroménagers, qui sortent cette année du lot : 35% des Français en ont acquis ou prévoient d’en acquérir, soit une hausse de 14 points par rapport à 2020.
Budget consacré à l’aménagement de l’intérieur : en 2021, les Français se sont fait plaisir

(c) Cofidis

S’ils sont plus nombreux à apporter des touches de nouveauté à leur intérieur, les Français y allouent également des sommes bien plus importantes qu’en 2020 : en moyenne, ils ont consacré 5 697€ à leurs travaux en 2021. Un budget qui connaît une hausse considérable par rapport à 2020 puisqu’il a augmenté de 23%, soit 1 055€. Cette croissance est visible dans la répartition des montants dépensés par les Français en 2021. Et pour preuve : la part de Français qui a déboursé moins de 500€ pour leur aménagement intérieur a diminué de 19 points (15% vs. 34% en 2020). Naturellement, la part de ceux ayant dépensé des sommes plus importantes en 2021 est donc en nette hausse, notamment sur les très gros montants : 29% ont dépensé entre 500€ et 1 500€ (+ 9 pts), 20% entre 1 501€ et 3 000€ (+ 2 pts), 11% entre 3 001€ et 5 000€ (+ 4 pts) et 18% plus de 10 000€ (+ 7 pts). Concernant ceux qui n’ont pas apporté de changement à leur intérieur en 2021 mais qui l’envisagent pour 2022, ils prévoient d’y consacrer 4 959€ en moyenne. Près d’un tiers (31%) a l’intention d’y accorder entre 500€ et 1 500€, et 16% envisagent de dépenser plus de 10 000€.
Crédit à la consommation : 1 Français sur 2 le considère utile pour financer ses travaux

(c) Cofidis

Pour financer ces projets, les Français ne modifient pas leurs habitudes. Ils préfèrent dépendre d’eux-mêmes en ayant recours à une solution qu’ils connaissent bien : l’épargne (33%). Ils sont aussi 36% à piocher dans le budget courant de leur foyer, et autant à utiliser de l’argent mis de côté spécialement pour l’aménagement de leur intérieur. Si ces solutions de financement sont les plus plébiscitées, 9% des Français ont également recours ou envisagent d’avoir recours au paiement en plusieurs fois sans frais pour leurs travaux, et 6% au crédit à la consommation. Un chiffre qui grimpe à 17% chez les 18-24 ans.

« Pour l’aménagement de leur intérieur, les Français mettent en place des stratégies financières raisonnées : d’un côté, les Français sont très attachés à l’épargne et n’hésitent pas à y piocher dès qu’ils réalisent un projet ; de l’autre, ils savent que celle-ci n’est pas incompatible avec le fait de souscrire à un crédit à la consommation. D’ailleurs, sur la moitié des Français qui considèrent le crédit à la consommation comme une solution utile pour financer ses travaux, plus d’un tiers (35%) l’utilise pour ne pas toucher à son épargne ! » Mathieu Escarpit, Directeur Marketing Cofidis France.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Les Français ont effectué (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

À lire également

Immobilier locatif : louer un bien immobilier devient difficile, la demande explose (+9%), l’offre baisse (-5%)

C’est souvent le cas lors de la rentrée, toutefois, les nouvelles mesures liées à la transition énergétique risque bien de retirer bon nombre de (...)

Immobilier résidentiel : les investissements en fort ralentissement au 1er semestre 2022 (-18%)

Les investissements dans l’immobilier résidentiel accélère son ralentissement au deuxième trimestre 2022. La chute, tous secteurs confondus, est de (...)

Logement étudiant : vaut-il mieux louer ou acheter ? Ces points de détails auxquels peu de parents pensent

Tous les parents dont les enfants doivent quitter le domicile familial pour poursuivre des études, et ne bénéficiant pas d’aides particulières, type (...)

Logements étudiants en meublés : quels sont les loyers moyens en 2022 à Paris, Lyon, Marseille, Lille et Bordeaux ?

La rentrée 2022 approche à grands pas. Dénicher un logement pour les étudiants n’est pas facile et les loyers n’en finissent plus de grimper. Détails (...)

Bouclier loyer : les hausses annuelles de loyers en France ne pourront pas excéder +3.5% jusqu’au 30 juin 2023, l’IRL ne sera donc plus la référence

Bouclier loyer : mauvaise surprise pour les locataires. Le gouvernement ne souhaitait pas intervenir sur le marché locatif afin de geler les (...)

Immobilier : les prix des logements continuent de grimper au premier trimestre 2022, +1.4%

Suprise, surprise... Les prix des logements continuent d’augmenter au premier trimestre 2022 : +1.4%, selon la dernière publication de (...)