Rétropédalage du gouvernement : absence d’un ministère du logement et des transports, un portefeuille sera créé après les législatives

Rétropédalage du gouvernement : absence d'un ministère du logement et des transports, un portefeuille sera créé après les législatives
© stock.adobe.com
ça commence fort ! À peine nommé, l’ensemble des secteurs de l’immobilier et des transports se demandait quand allait se terminer cette mauvaise blague du nouveau gouvernement ! Le tir sera corrigé après les législatives annonce Olivia Grégoire.

Publié le

🎁 Offres de bienvenue des banques : 460€ cumulés au 2 mars 2024 (5 offres)

Il ne s’agit évidemment pas de cumuler toutes ces offres pour empocher ces primes en euros. Ces offres de bienvenue sont toutes soumises à des conditions de souscription, parfois obligeant à faire du compte courant ouvert, son compte principal. Toutefois cela devrait permettre de choisir sa banque plus sereinement, en connaissance des offres de la concurrence.

Rien pour l’immobilier ou le logement ?

Alors que le nouveau Gouvernement est enfin nommé, la FNAIM, l’UNIS et l’association PLURIENCE regrettent que le logement n’apparaisse pas dans les priorités affichées, ne faisant l’objet d’aucun portefeuille spécifique. Elles réagissent également au possible gel de l’indice de référence des loyers (IRL) et alertent sur les nombreux sujets qui attendent le nouveau gouvernement.
Rétropédalage, correction de la boulette, ou précisions ?

Amélie de Monchalin est en charge de l’immobilier et des transports. De nouvelles personnalités seront mises en avant sur ces thématiques tente de rassurer la porte-parole du gouvernement.

EN DIRECT | Compte rendu du Conseil des ministres du 23 mai 2022 par @oliviagregoire, porte-parole du Gouvernement. https://t.co/mEhB5dtkag

— Élysée (@Elysee) May 23, 2022

« Il y aura très certainement de nouvelles personnalités au sein du gouvernement spécifiquement dédiées par exemple aux transports, au logement, sous la supervision de la ministre Amélie de Montchalin (ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires) directement placée sous la Première ministre », a déclaré Olivia Grégoire face à la presse à l’issue du premier Conseil des ministres du gouvernement d’Elisabeth Borne. « Le gouvernement sera complété après les élections législatives » des 12 et 19 juin, avait-elle préalablement précisé.

« La ministre Amélie de Montchalin a dans son portefeuille, dans son périmètre, les enjeux de transport, les enjeux de logement, vous savez qu’il y a de grandes administrations au service de ces enjeux, ils ont aujourd’hui une ministre », a voulu rassurer Olivia Grégoire. « Ce gouvernement est déjà opérationnel sur les enjeux de transport et de logement, il nous manque peut être quelques ministres et (...) le président de la République et la Première ministre auront loisir de compléter l’équipe gouvernementale », a-t-elle encore expliqué.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Rétropédalage du gouvernement Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Rétropédalage du gouvernement : absence d’un... : à lire également