Taux d'intérêts immobiliers

Taux fixes moyens de marché des crédits immobiliers - Données actualisées au 03/04/2020
Durées de crédit Taux moyens
7 ans 0,70 %
10 ans 0,85 %
15 ans 1,20 %
20 ans 1,40 %
25 ans 1,60 %
30 ans 1,85 %
(*) Mise à jour effectuée le 03/04/2020 . Taux hors assurance obligatoire et optionnelle. Taux moyens de marché (avec 20% d'apport), calculés sur les relevés des courtiers en crédits immobiliers. Données indicatives uniquement.

Assurance-vie / Fonds euros

Années Rendements Fonds Euros (1)
+ Bas Moy. Med. + Haut
2018 0.000% 1.858% 1.850% 3.200%
2017 1.000% 1.944% 1.900% 4.050%
2016 0.040% 1.942% 2.005% 3.600%
2015 1.000% 2.472% 2.450% 4.000%
2014 0.840% 2.739% 2.730% 4.050%
2013 1.800% 3.089% 3.030% 4.750%
Source des rendements des fonds euros : Guide épargne - FranceTransactions.com. Les données concernant l'année de publication en cours peuvent être temporaires, en fonction de la publication des rendements par les assureurs. Ne représente pas l'éxhaustivité des offres du marché. Les calculs sont effectués sur les seuls contrats d'assurance-vie référencés sur FranceTransactions.com. (1) Tous les rendements des fonds euros s'entendent nets de frais de gestion, bruts des prélèvements sociaux et fiscaux.

Incendie dans la brasserie La Rotonde : un suspect mis en examen etécroué

Un homme soupçonné d’être impliqué dans un départ d’incendie mi-janvier à La Rotonde, brasserie parisienne prisée, notamment, du président Emmanuel Macron, a été mis en examen samedi et écroué, a-t-on appris auprès du parquet de Paris.

Publié le

Incendie dans la brasserie La Rotonde : un suspect mis en examen etécroué

Cet homme, également soupçonné d’être impliqué dans une tentative d’incendie à l’extérieur du même établissement début janvier, a été mis en examen pour "dégradation du bien d’autrui par un moyen dangereux pour les personnes". Il a été placé en détention provisoire, conformément aux réquisitions du parquet.

L’homme a étéinterpellé vendredi. Les motivations de son acte restent encore à éclaircir.

Une enquête avait été ouverte à Paris après un départ de feu, dans la nuit du 18 janvier, sur la terrasse fermée de cette brasserie du quartier Montparnasse, où Emmanuel Macron avait fêté sa qualification pour le second tour de la présidentielle en 2017.

L’incendie avait été rapidement circonscrit et n’avait pas fait de victimes. A l’époque, un des co-gérants de l’établissement avait raconté que des intrus avaient "cassé une vitre de la terrasse au rez-de-chaussée" puis avaient mis le feu.

A lire également