Taux d'intérêts immobiliers

Taux fixes moyens de marché des crédits immobiliers - Données actualisées au 05/02/2020
Durées de crédit Taux moyens
7 ans 0,65 %
10 ans 0,80 %
15 ans 1,00 %
20 ans 1,15 %
25 ans 1,40 %
30 ans 1,75 %
(*) Mise à jour effectuée le 05/02/2020 . Taux hors assurance obligatoire et optionnelle. Taux moyens de marché (avec 20% d'apport), calculés sur les relevés des courtiers en crédits immobiliers. Données indicatives uniquement.

Assurance-vie / Fonds euros

Années Rendements Fonds Euros (1)
+ Bas Moy. Med. + Haut
2018 0.000% 1.865% 1.850% 3.200%
2017 1.000% 1.947% 1.900% 4.050%
2016 0.040% 1.939% 2.000% 3.600%
2015 1.000% 2.472% 2.450% 4.000%
2014 0.840% 2.739% 2.730% 4.050%
2013 1.800% 3.089% 3.030% 4.750%
Source des rendements des fonds euros : Guide épargne - FranceTransactions.com. Les données concernant l'année de publication en cours peuvent être temporaires, en fonction de la publication des rendements par les assureurs. Ne représente pas l'éxhaustivité des offres du marché. Les calculs sont effectués sur les seuls contrats d'assurance-vie référencés sur FranceTransactions.com. (1) Tous les rendements des fonds euros s'entendent nets de frais de gestion, bruts des prélèvements sociaux et fiscaux.

Retraites : à Paris, les grévistes de la Banque de France tentent de mobiliser

Environ 150 personnes se sont rassemblées mercredi aux abords du siège parisien de la Banque de France pour tenter d’amplifier le mouvement de grève contre la réforme des retraites, à la veille d’une nouvelle journée d’actions interprofessionnelle dans tout le pays.

Publié le

Retraites : à Paris, les grévistes de la Banque de France tentent de mobiliser

Depuis lundi, des débrayages à l’appel de plusieurs syndicats, en particulier la CGT, premier syndicat de la Banque de France, ont touché deux centres de tri des billets à La Courneuve et Sainghin-en-Mélantois (Nord) ainsi que le site de fabrication du papier pour billets de Vic-le-Comte et l’imprimerie de Chamalières dans le Puy-de-Dôme.

A La Courneuve, responsable de l’entretien de 25% des billets qui circulent en France, la grève reconductible entamée lundi se poursuivait mercredi. "C’est important d’entrer dans la lutte, de ne pas laisser seuls les cheminots et agents de la RATP", a souligné au mégaphone Christophe Pinto, délégué CGT sur ce site, venu interpeller ses collègues parisiens.

"Je fais partie des plus bas salaires à la Banque de France et j’ai peur d’avoir seulement 1.000 euros de retraite à cause de cette réforme", témoigne Céline, opératrice en lien avec les convoyeurs de fonds qui remplissent les distributeurs automatiques des banques.

Cette quadragénaire a participé à toutes les manifestations interprofessionnelles contre la réforme des retraites depuis le 5 décembre, un engagement qui lui a fait "perdre 700 euros de salaire".

A l’instar de leurs confédérations, les quatre syndicats représentatifs de l’institution (CGT, SNABF-Solidaires, CFE-CGC, FO) appellent à prendre part à la journée d’actions interprofessionnelle de jeudi.

"Nous ne sommes pas des nantis", clame Sophie Pitorson, secrétaire général SNABF-Solidaires. "Ca fait 12 ans qu’on n’a pas eu la moindre augmentation salariale pour être sûrs que notre régime de retraite soit équilibré", rappelle-t-elle en accusant le gouvernement de vouloir faire un "hold-up" sur la Caisse de réserve des employés de la Banque de France.

Ce régime spécial concerne ses 9.000 agents titulaires (sur plus de 10.000). Il prévoit à l’heure actuelle un âge de départ légal de 62 ans, comme dans le régime général, une pension à taux plein qui s’élève à 75% de la rémunération cotisable et la non intégration des primes dans le calculde la pension, comme dans la fonction publique. Ce régime de retraite est financé par une caisse disposant de 14 milliards d’euros de réserves.

esp/cel/dlm

A lire également