Taux d'intérêts immobiliers

Taux fixes moyens de marché des crédits immobiliers - Données actualisées au 06/01/2020
Durées de crédit Taux moyens
7 ans 0,65 %
10 ans 0,80 %
15 ans 1,00 %
20 ans 1,20 %
25 ans 1,45 %
30 ans 1,90 %
(*) Mise à jour effectuée le 06/01/2020 . Taux hors assurance obligatoire et optionnelle. Taux moyens de marché (avec 20% d'apport), calculés sur les relevés des courtiers en crédits immobiliers. Données indicatives uniquement.

Assurance-vie / Fonds euros

Années Rendements Fonds Euros (1)
+ Bas Moy. Med. + Haut
2018 0.000% 1.882% 1.850% 3.200%
2017 1.000% 1.951% 1.900% 4.050%
2016 0.040% 1.939% 2.000% 3.600%
2015 1.000% 2.472% 2.450% 4.000%
2014 0.840% 2.739% 2.730% 4.050%
2013 1.800% 3.089% 3.030% 4.750%
Source des rendements des fonds euros : Guide épargne - FranceTransactions.com. Les données concernant l'année de publication en cours peuvent être temporaires, en fonction de la publication des rendements par les assureurs. Ne représente pas l'éxhaustivité des offres du marché. Les calculs sont effectués sur les seuls contrats d'assurance-vie référencés sur FranceTransactions.com. (1) Tous les rendements des fonds euros s'entendent nets de frais de gestion, bruts des prélèvements sociaux et fiscaux.

Retraites : l’âge d’équilibre sera bien dans la loi cadre, assure Guerini (LREM)

L’âge d’équilibre à 64 ans figurera bien dans la loi cadre pour la réforme des retraites, même si le gouvernement est prêt à discuter avec les organisations d’autres façons d’équilibrer financièrement le système, a assuré vendredi Stanislas Guerini, le délégué général de LREM.

Publié le

Retraites : l’"âge d’équilibre" sera bien dans la loi cadre, assure Guerini (LREM)

"L’option qu’on a mise sur la table, c’est cette option , elle a été présentée" par le Premier ministre Edouard Philippe mercredi, a rappelé M. Guerini sur LCI.

"Maintenant on peut discuter de la façon de rééquilibrer le système, aux organisations syndicales de nous présenter leurs propositions, (...) mais le plan B, si je puis dire, lui, il est inscrit dans la loi cadre, c’est comme ça qu’on a proposé à tout le monde d’avancer", a-t-il expliqué.

Il a ensuite répondu clairement "non" à la possibilité que l’âge pivot ne figure pas dans cette loi cadre. L’"âge d’équilibre", également appelé "âge pivot", prévoit un allongement de la durée de cotisation à 64 ans. En dessous de ce seuil, les retraités ne toucheront pas leur pension à taux plein, au dessus, ils auront un bonus.

Le Premier ministre a conviéjeudi soir les partenaires sociaux à un nouveau "cycle de réunions" la semaine prochaine, au lendemain de la présentation du projet de réforme des retraites qui a suscité l’ire de la CFDT.

Gilles Le Gendre, patron des députés LREM, avait assuré "solennellement" jeudi que "la question" de l’"âge d’équilibre" n’était "pas décidée", en tendant la main à Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT qui en a fait une "ligne rouge".

M. Guerini n’a en revanche pas fermé la porte à la prise en compte des réserves du fonds Jospin (35 milliards d’euros) pour parvenir à équilibrer les comptes.

"Que l’utilisation des réserves soit une option que les organisations syndicales peuvent étudier, j’y suis tout à fait ouvert, sinon on ne serait pas cohérent avec la position de dire : +on discute, vous nous proposez des alternatives+", a argumentéle député de Paris.

"L’utilisation des réserves, ça couvre trois ou quatre années de déficits globalement du système, donc on voit bien que l’utilisation des réserves, ça ne peut pas répondre complètement au problème", a-t-il expliqué, même si "ça peut être dans le panier"des solutions.

A lire également