Pourquoi les Français épargnent-ils autant ?

Pourquoi les Français épargnent-ils autant ? © stock.adobe.com

DISTINGO, filiale bancaire de PSA Banque France, publie le résultat d’un sondage effectué auprès de ses clients concernant la tendance des Français en matière d’épargne.

Publié le , mis à jour le

Les épargnants Français se prémunissent face à la crise

Depuis le début de la crise sanitaire, les Français épargnent davantage, leurs économies pourraient même atteindre les 160 milliards d’euros d’ici la fin de l’année [5]. Afin de comprendre leurs motivations, leurs choix et leurs attentes en matière d’épargne, Distingo a sondé plus de 750 épargnants [6], parmi lesquels un nombre accru de jeunes clients âgés de 26 à 29 ans. Dans un contexte économique encore incertain, cette enquête révèle que les offres attractives et la simplicité d’utilisation des solutions en ligne sont particulièrement plébiscitées pour se prémunir face à d’éventuels imprévus.
Quels que soient leurs niveaux d’épargne, leurs régions ou leurs catégories socio-professionnelles, près de la moitié des répondants à l’enquête Distingo assure avoir mis de l’argent de côté dans un objectif d’épargne de précaution (46%). Un projet qui se positionne en tête, avant l’anticipation de la retraite (25%) ou l’achat d’un bien immobilier (23%).
Après plusieurs épisodes de confinement et avec des restrictions sanitaires toujours en vigueur, la digitalisation des services d’épargne a été perçue comme un véritable avantage pour les sondés qui sont 67% à avoir fait ce choix pour l’attractivité des offres et la facilité d’ouverture de compte :

  • 52% d’entre eux soulignent la simplicité d’utilisation des outils ;
  • 45% y trouvent une forme d’autonomie dans la gestion de leur épargne ;
  • 32% apprécient profiter d’offres globalement plus variées (promotions et solutions d’épargne).

En parallèle de cette enquête, Distingo a observé une évolution du profil de ses clients : les épargnants âgés de 26 à 29 ans ont en effet progressé de +8,1% entre mars et octobre 2020.
Pour Sarah Zamoun, responsable de l’activité Distingo : «  Ces chiffres et les résultats de l’enquête nous confortent dans l’idée que les Français s’intéressent de plus en plus tôt à l’épargne et ont pris conscience de l’instabilité économique liée au contexte sanitaire. La crise semble avoir encouragé les personnes ayant continué à percevoir un salaire à épargner pour anticiper certains risques comme une baisse de revenus imprévue. En tant qu’expert de l’épargne en ligne, Distingo accompagne tous les futurs épargnants dans leurs projets. Nos solutions les confortent non seulement dans leur ambition et leur satisfaction d’épargner mais récompensent aussi leur effort grâce à une rémunération attractive ».