FranceTransactions.com (avec AFP)

Publications de cet auteur (645)

Nouveau !
La Bourse de Paris s’essoufflait un peu jeudi matin (+0,04%), repassant à l’équilibre après avoir ouvert en hausse, les incertitudes provoquées par l’augmentation des cas de contaminations au Covid-19 revenant au galop.
Nouveau !
Le nouveau maire communiste de Bobigny a décidé mercredi d’abandonner l’annulation des loyers de l’office HLM, une mesure votée par la précédente majorité en pleine crise de coronavirus, mais jugée illégale par la préfecture de Seine-Saint-Denis.
Nouveau !
La Bourse de Paris a fini en net recul de 1,24% mercredi, victime de nouvelles prises de bénéfices qui l’ont fait passer sous les 5.000 points en raison des préoccupations liées à l’évolution de la pandémie.
Nouveau !
La Bourse de Parisévoluait de nouveau dans le rouge mercredi matin (-0,30%), en raison du retour des inquiétudes sanitaires et des doutes sur le rythme de la reprise économique.
Nouveau !
La Bourse de Paris a fini en petite forme mardi (-0,74%) après son rebond de la veille, attentive aux risques liés à la situation sanitaire mondiale qui pourraient ralentir la reprise de l’économie.
Nouveau !
Sans grande surprise, le marché français des bureaux a connu une chute sans précédent au deuxième trimestre 2020, soit le gros de la période de confinement face au coronavirus, montre mardi l’indicateur trimestriel de référence.
Nouveau !
Le préfet de la région Ile-de-France Michel Cadot a donné son feu vert mardi au volet commercial du projet controversé de rénovation et de transformation de la Gare du Nord à Paris, a indiqué mardi la préfecture.
Nouveau !
Les marchés européens ont affiché de solides hausses lundi, avant le lancement de la saison des publications de résultats, portés par la performance des marchés asiatiques et des espoirs de reprise économique.
La Bourse de Paris a entamé la semaine pied au plancher avec une hausse de 1,94%, dynamisée lundi par les espoirs de reprise de l’activité économique.
Bourse : les indices européens observent la COVID Wave II arriver... Trop sereinement ?
Les marchés actions européens ont reculé vendredi après avoir grimpé la veille, les investisseurs prenant leurs bénéfices dans un contexte sanitaire anxiogène et en l’absence de Wall Street.
Il faut appuyer sur pause sur le sujet de la réforme des retraites, alors que la sauvegarde de l’emploi et de la compétitivité des entreprises est la priorité, a estimé samedi le président du Medef Geoffroy Roux de Bézieux.
La Bourse de Paris a fini en baisse de 0,84% vendredi et opéré un rééquilibrage après son ascension de la veille, les investisseurs évitant de prendre des risques en l’absence des marchés américains, dans un contexte sanitaire anxiogène.
La Bourse de Paris évoluait à l’équilibre vendredi, au lendemain d’une journée faste. Les marchés américains étant fermé, veille du jour de la fête nationale, les investisseurs ne s’attendent à aucun mouvement particulier.
Les marchés européens se sont tous emballés jeudi grâce à la publication de chiffres meilleurs que prévus de l’emploi aux Etats-Unis en juin.
La Bourse de Paris a terminé en forte hausse de 2,49% jeudi, profitant des chiffres meilleurs qu’anticipé de l’emploi américain en juin, qui entretiennent les espoirs d’une reprise économique rapide.
La Bourse de Paris a continué d’évoluer sans visibilité mercredi (-0,18%), les bons résultats des créations d’emplois privés aux Etats-Unis n’étant pas parvenus à soutenir les cours jusqu’à la fin de la séance.
La Bourse de Paris entamait le second semestre avec prudence mercredi (-0,11%), dans l’attente des indices PMI sur l’industrie manufacturière sur fond de situation sanitaire alarmante aux Etats-Unis.
Les marchés européens, à l’exception de Francfort, ont terminé le semestre en légère baisse mardi, marqués comme durant l’essentiel de ces six mois par l’évolution de l’épidémie.
Le groupe Air France compte supprimer plus de 7500 postes d’ici fin 2022, dont 6560 (sur environ 41 000) au sein de la compagnie tricolore et plus de 1000 au sein de la compagnie régionale Hop !, ont indiqué ce mardi des sources syndicales.
L’euro baissait mardi face au dollar, dans un marché plutôt calme et à quelques heures d’une audition du président de la Fed et du ministre des Finances américain.

Articles suivants : -20 |...

A lire également